Texte Alternatif

Le Beauty Hub est hébergé dans des locaux mis à disposition par Chartres métropole sur le site même de la future Maison Internationale de la Cosmétique. «Depuis la fin du confinement, nous travaillons à la relance de la filière. Le Beauty Hub est l’avant-garde de ce qui sera présenté le 15 octobre lors de nos Etats Généraux. Cette initiative est une remarquable illustration de notre capacité à agir de manière collective», a commenté lors de l’inauguration, Marc-Antoine Jamet, Président de Cosmetic Valley.

Implanté à Chartres sur le site de la future Maison Internationale de la Cosmétique, le Beauty Hub est conçu comme un outil de relance au service du «Made In France», notamment dans le domaine du maquillage. Véritable levier pour les stratégies d’open-innovation, son ambition est d’encourager l’innovation collaborative en impliquant les acteurs de la chaîne de valeur - équipementiers, fabricants de matières premières et d’ingrédients, fabricants de produits finis, fournisseurs de packaging … - mais également des acteurs de la recherche, experts dans différentes spécialités scientifiques.

Son objectif est de décloisonner et de faire travailler ensemble start-up, PME, ETI, grandes entreprises, et laboratoires de recherche. Le lieu se veut aussi un tremplin pour les porteurs de projets et entreprises innovantes au cœur de l’écosystème national cosmétique.

Texte Alternatif

Trois outils voient ainsi le jour pour accompagner le lancement de ce Beauty Hub :

• Beauty Up, programme d’accélération des start-ups dans le domaine de la parfumerie/cosmétique. Il prévoit d’accueillir deux promotions de 5 à 10 start-ups chaque année. Il est réservé aux entreprises créées depuis moins de 5 ans, disposant d’un MVP (Minimum Valuable Product) et d’un business plan. Chaque promotion sera accompagnée sur un programme de 6 mois incluant mentoring, ateliers thématiques (Stratégie, Propriété intellectuelle et Valorisation, Formulation, Industrialisation, Marketing, Communication, Réglementaire, Financement, Distribution, Développement international) et expertises techniques. A l’issue des 6 mois, Beauty Up permet aux start-ups l’accès à un comité de financement composé d’acteurs privés et publics afin de réaliser une levée de fonds. La première promotion du Beauty Up est accueillie dès septembre 2020.

• Beauty Fab, centre de démonstration pour les équipementiers qui pourront y présenter leurs dernières innovations en matière de fabrication des cosmétiques (émulsions, pâteux, semi-solide) et de maquillage (solide, poudres, coulés). Ils pourront aussi co-innover avec les entreprises présentes et mener des projets de codéveloppement de prototypes d’équipement avec les start-ups, industriels et chercheurs.

• Beauty Exp, plateforme de prototypage rapide pour concrétiser leurs projets d’innovation. Pour ce faire, deux imprimantes 3D seront mises à disposition, sur place, pour réaliser des prototypes. C’est ainsi que le dispositif prévoit l’accès à des technologies innovantes de prototypage hors les murs et la possibilité pour les PMEs de se former à ces technologies.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support