Texte Alternatif

Outre leur impact environnemental négatif, les membres de foodwatch estiment que ces produits sont aussi trompeurs pour les consommateurs en donnant l’impression de faire gonfler les quantités achetées et fait gonfler de façon injustifiée le prix de revient de ces biens de grande consommation.

L’association lance donc une pétition contre sept marques et MDD à savoir : Lipton (43% de vide), Léa Nature (58%), Sojasun (34%), Monoprix (35%), Barilla (60%), Carrefour (50%) et Leclerc (68%) pour «mettre fin à ces abus» explique-t-elle dans un communiqué et imagine, en parallèle, une nouvelle campagne de sensibilisation «Plein de vide».

Texte Alternatif

Foodwatch s’engage à entrer en contact avec les responsables des marques citées pour leur réclamer la réduction au strict minimum de la taille des emballages de leurs produits. «Dans le cas où une présence significative de ‘vide’ serait néanmoins nécessaire, par exemple pour des raisons de protection des aliments ou de conservation, nous souhaitons une justification claire et transparente sur les quantités réelles de produit vendues», explique l’association, qui appelle les consommateurs à continuer de leur envoyer des témoignages d’emballages remplis de vide pour ajouter d’autres marques à la pétition en cours.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support