Texte AlternatifEntreprise familiale centenaire, le Groupe Tonnelliers’est fait un nom dans l’impression et le façonnage de notices et livrets pharmaceutiques Ă  partir de ses imprimeries Tonnellier (CondĂ©-sur-Noireau, Normandie), Facedim (Châtellerault, Nouvelle-Aquitaine), Sallaz-Grenier (GrĂ©zieu-la-Varenne, Auvergne-RhĂ´ne-Alpes) et Malherbe (Caen, Normandie). «Le marchĂ© Ă©volue au rythme des besoins de l’industrie avec l’enjeu de proposer des services de plus en plus attractifs, personnalisĂ©s et diffĂ©renciĂ©s», note BenoĂ®t Duquesne, son Directeur GĂ©nĂ©ral. Principal changement : la taille des notices qui augmente rĂ©gulièrement (500 par 1000 mm par exemple, et jusqu’à 150 volets) du fait notamment des volumes des mentions lĂ©gales (indications thĂ©rapeutiques, effets indĂ©sirables, contre-indications…), nĂ©cessitant la rĂ©alisation de pliages plus complexes pour s’intĂ©grer Ă  l’étui de mĂ©dicament.

Grand format et pliages complexes
Texte AlternatifEn conséquence, le grammage moyen diminue chaque année. Aujourd’hui, il tourne autour de 40, voire 37 gr/m², tous produits confondus. «Mais nous pouvons descendre jusqu’à 32 et même 28 gr/m² pour des applications spécifiques liées à des contraintes d’épaisseur du produit fini», note-t-il. Il y a trois ans, le Groupe Tonnellier a lancé la notice Leaflex grand format, ajustable et modulable grâce à sa zone flexible (procédé Flex Zone breveté), et donc facile à intégrer avec le produit (blisterou flacon) dans l’étui. «Nos ventes augmentent régulièrement sur ce produit qui correspond aux besoins actuels des laboratoires, commente-t-il, et permet de réduire les temps de calage de manière significative et d’augmenter la productivité». En complément des numéros de lots et codes sérialisés, l’utilisation de systèmes anti-contrefaçon intégrés directement dans les textes des notices est une autre tendance du côté des laboratoires pour vérifier l’authenticité des médicaments. Cela va dans le sens d’avoir des processus plus transparents et traçables. Le Groupe Tonnellier fournit également à ses clients laboratoires la flexibilité nécessaire pour s’adapter aux petites séries et à un «mix-produit» important. «Nous sommes équipés en offset pour produire des petits formats automatisés, note-t-il. Il n’y a pas d’intérêt pour l’instant à passer en numérique». En outre, le Groupe Tonnellier cherche en permanence à augmenter la fiabilité et la sécurité de ses procédés. «Optimiser les surfaces imprimées, adapter le calage pour diminuer la gâche et assurer un recyclage de tous nos déchets sont des axes d’amélioration permanents», conclut-il.

Extrait de la revue n° 650 - Août/Septembre 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support