Texte AlternatifAdossé à la base de données internationale ECO INVENT (choix des matériaux, mode de transports, extraction matière…), EcoLab s’appuie sur une prospective pouvant aller jusqu’à 100 ans. Le procédé d’analyse du cycle de vie recense et quantifie les flux physiques de matière et d’énergie associés aux activités humaines qu’un produit est susceptible d’engendrer à chaque étape de sa vie, et en évalue les impacts potentiels sur 14 critères identifiés, tels que l’amincissement de la couche d’ozone, le changement climatique, la toxicité humaine ou l’écotoxicité marine et terrestre.

Texte Alternatif«En droite ligne avec l’engagement RSE du groupe, nous avons fait le choix d’un outil d’ACV calqué sur les contraintes de nos métiers. Il est basé sur une méthode d’analyse poussée et des données perpétuellement enrichies. Les résultats obtenus nous permettent d’accompagner nos clients dans leur choix sur le design, les matières, les décors, les cales…, en fonction de leurs objectifs sur l’environnement et les coûts», explique Géraldine Delaval, responsable RSE du groupe. Les premières études d’optimisation de l’outil n’ont pas tardé à faire leurs preuves notamment sur le repack d’un étui carton (les changements opérés sur le carton, le grammage, le pelliculage, le décor ont permis de réduire l’impact sur le changement climatique de 40%).

Extrait de la revue n° 651 - Octobre 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support