Texte AlternatifEn tant qu’entreprise Ă  mission, Citeo se dote dans ses statuts d’objectifs sociaux et environnementaux et d’une raison d’être, construite de manière collective avec les collaborateurs, les administrateurs et les parties prenantes avant d’être votĂ©s par les actionnaires. Elle est ainsi rĂ©sumĂ©e : «Pour rĂ©pondre Ă  l’urgence Ă©cologique et accĂ©lĂ©rer les transformations qui s’imposent, Citeo veut engager et accompagner les acteurs Ă©conomiques Ă  produire, distribuer et consommer en prĂ©servant notre planète, ses ressources, la biodiversitĂ© et le climat». L’organisme pourra s’appuyer sur son expertise historique en matière d’écoconception, de recyclabilitĂ©, de tri et de recyclage des emballages mĂ©nagers et des papiers, pour affirmer ses nouveaux champs d’intervention : rĂ©emploi, biodiversitĂ©, prĂ©vention contre les dĂ©chets sauvages, Ă©ducation Ă  l’environnement et modes de consommation, au service de la performance environnementale de ses entreprises clientes. La sociĂ©tĂ© se fixe cinq engagements :

• rĂ©duire l’impact environnemental des produits de ses clients en ancrant l’économie circulaire et l’écoconception dans leurs pratiques et leurs stratĂ©gies ;
• créer les conditions pour construire les solutions d’aujourd’hui et de demain qui conjuguent performances environnementale et économique ;
• donner les clés aux consommateurs pour réduire l’impact environnemental de leur consommation ;
• coconstruire et promouvoir les solutions et les positions de l’entreprise, de l’échelle locale à l’international ;
• cultiver l’engagement de ses collaborateurs au service de sa mission.

Par ailleurs, lors de l’Assemblée générale mixte ayant voté le nouveau statut de Citeo, un Comité de mission paritaire de 10 membres a été nommé. Il aura la charge d’assurer le suivi de la nouvelle raison d’être de l’entreprise. Il est composé :

• de reprĂ©sentants, issus du collège «PersonnalitĂ©s qualifiĂ©es» : Carlos Moreno, Professeur des UniversitĂ©s, spĂ©cialiste de la Smart City ; Shu Zhang, CEO de Pandobac ; Philippe Moati, Professeur des UniversitĂ©s, Cofondateur de l'Observatoire sociĂ©tĂ© et consommation (Obsoco) et Patricia Ricard, PrĂ©sidente de l'Institut ocĂ©anographique Paul Ricard.

• de reprĂ©sentants, issus du collège «Clients» : Jacques Rocher, Directeur DĂ©veloppement durable du groupe Yves Rocher et PrĂ©sident de la fondation Yves Rocher & LaĂ«titia Magre, Co-PrĂ©sidente de E. Leclerc 2.

• d’une reprĂ©sentante, issue du collège «OpĂ©rateurs» : Anne Leguennec, Directrice GĂ©nĂ©rale de l’activitĂ© recyclage et Valorisation des dĂ©chets de VĂ©olia France.

• d’une reprĂ©sentante, issue du collège «Associations» : Nathalie Boyer, Directrice gĂ©nĂ©rale d’OrĂ©e.

• et d’un reprĂ©sentant, issu du collège «Elus» : Christophe Bouillon, PrĂ©sident de l’Association des petites villes de France (APVF) Un salariĂ© dĂ©signĂ© par l’entreprise sera Ă©galement membre du ComitĂ©.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support