Texte Alternatif

Les bouteilles en plastique PET post-consommation seront fournies par Fost Plus et proviendront donc entièrement du marché belge. Celles-ci seront recyclées pour permettre la fabrication de nouvelles bouteilles intégrant le PET recyclé (r-PET) de haute qualité, selon le principe de «bottle to bottle», à destination du marché belge. Près de 40 millions d’euros seront investis dans l’usine, financés en partie par la SRIW (Société Régionale d’Investissement de Wallonie) et permettra la création d’une quarantaine d’emplois dans la région de Charleroi. Le chantier débutera en octobre 2021, avec une fin des travaux prévue pour décembre 2022.

«Les citoyens belges sont parmi les champions du tri en Europe puisqu’ils sont déjà presque au taux de collecte pour recyclage que l’Europe a fixé… pour 2029 ! La Belgique va être pionnière avec ce schéma entièrement circulaire : les bouteilles triées par les foyers belges seront recyclées en Belgique pour permettre de fabriquer des bouteilles d’eau et de boissons essentiellement destinées au marché belge ! Grâce aux technologies de pointe de traitement du polyéthylène téréphtalate et de recyclage, nous pourrons travailler en boucles successives pour donner de nouvelles vies à nos bouteilles PET», explique Luc Baeyens CEO, Directeur Général d’Alma. Le recyclage du PET permettra d’éviter l’émission de 120 000 tonnes de CO2 chaque année. L’Europe impose d’ailleurs un minimum de 25% de contenu recyclé dans les bouteilles en PET à partir de 2025 et de 30% à l’horizon 2030.

La Belgique, quant à elle, s’est engagée à atteindre un taux de 50% de r-PET dans ses bouteilles en PET dès 2025. Chaque tonne de r-PET produite dans la nouvelle usine de Sources Alma et Suez permettra d‘éviter l’émission de 3 tonnes de CO2. Le partenariat entre les deux acteurs a déjà fait ses preuves en France depuis près de dix ans. L’usine de recyclage des bouteilles en PET de Suez à Bayonne fournit en effet à Sources Alma du r-PET pour la production de ses bouteilles. Depuis plus de dix ans, cette usine appelée «Plastiques Atlantique» y recycle entre 25 000 et 30 000 tonnes de bouteilles PET par an.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support