Texte AlternatifTexte AlternatifL’appel au cas de force majeure lancé le 26 février par la FICIME (Fédération des Entreprises Internationales de la Mécanique et de l’Electronique) sur BFM TV a été entendu par le gouvernement, pour le plus grand soulagement des acteurs du marché français. L’annonce du ministre de l’Economie et des Finances Bruno le Maire, faite deux jours plus tard, vient ainsi rassurer tant bien que mal les industriels, directement touchés par la crise du coronavirus.