N° 633 - Machines&Technologies - Actualité

 

 



Un guide pour optimiser la valorisation des cagettes bois
Le Syndicat des emballages légers en bois (SIEL) présente son guide pratique « Optimisez le recyclage et la valorisation de vos cagettes bois », réalisé en partenariat avec Federec et Perifem, le soutien financier de l’Ademe et de France-Bois-Forêt.

 

Outil de travail à disposition des détenteurs de cagettes en bois, le Guide correspond à chacune des catégories d’utilisateurs identifiées : collectivité, marché de gros, plateforme logistique, plateforme de reconditionnement, grandes surfaces, restaurant, société de collecte de déchet ou de recyclage etc. «Nous proposons des solutions adaptées à chacun, car le risque de surcoût est trop important avec des solutions toutes faites» explique Emmanuel Naudin, consultant pour le syndicat. Pour ce faire, le guide comprend quatre parties dont la dernière rassemble des exemples concrets de détenteurs ayant engagé des démarches avec des investissements associés. Le guide inclut également des annexes techniques et réglementaires.

 

La première partie du guide consiste à évaluer la situation initiale en faisant un diagnostic de l’ensemble des problématiques de l’utilisateur. Quel type de bois utilise-t-il ? Quels sont ses coûts et son tonnage de cagettes ? Ensuite, le guide propose d’identifier les différents choix techniques possibles : qui vont de comment valoriser le bois ou compacter ses cagettes à leur stockage et leur chargement. La dernière partie concerne l’élaboration de la solution adaptée à l’entité concernée.

 

«L’année dernière, nous avons observé une augmentation des cagettes sur le MIN (1)» explique Franck Bourasseau, directeur du MIN d'Anger (Sominval). «Les déchets étaient trop volumineux et le chargement dans la benne nous prenait beaucoup de temps. Avec Siel, nous avons mis en place un compacteur rotatif de cagettes qui a permis un gain de place, de temps et une baisse des coûts».

 

Emballage bois en France
• 18% des tonnages d’emballage mis sur le marché, tout matériaux confondus.
• 27% de la consommation de sciage neuf.

Les enjeux liés à la gestion des cagettes bois sont nombreux. L’un d’eux, l’économie circulaire. «Le bois est une ressource renouvelable et réutilisable en énergie, compost et en matière première secondaire. La fabrication des cagettes, économe en énergie, observe un très bon bilan carbone» explique Siel. «Avec les nouvelles directives sur les emballages, chaque matériau doit faire sa part dans l’objectif global à atteindre». D’autant plus que l’extension de la REP à l’ensemble des emballages devrait s’appliquer dès 2024, notamment sur les palettes et cagettes.

 

Bien que l’industrie des cagettes bois soit ancienne, elle peut encore s’améliorer, en augmentant la collecte, le tri, ou en réduisant les distances matières/fabricants par exemple. Mais aussi en cultivant la proximité entre utilisateurs et fabricants et en travaillant avec tous les acteurs de la chaîne. C’est ce qu’a réalisé le Siel qui a consulté plusieurs plusieurs fédérations et organisations. «En intégrant plusieurs maillons de la chaîne, peut-être pourrons nous faire jurisprudence sur les autres matériaux ?» s’interroge Clément Vignot, chargé de mission recyclage chez Federec.

 

(1) Marché d’intérêt national, ou marché de gros.