N° 616 - Machines&Technologies - Actualité

 

 



IMA Dairy & Food capte la moitié du CA du groupe italien
Créée en 2015 consécutivement au rachat des sociétés de l’ancien groupe Oystar, la division Dairy&Food du groupe IMA capte près de la moitié du CA total du groupe qui continue à progresser et s’élève à près de 1,3 Md € pour 2016.
Positionnée avec ses marques Benhil, Corazza, Erca, Gasti, Hamba, Hassia sur le marché des lignes de thermoformage FFS, remplissage FS pour pots et mini-portions et des solutions de «wrapping», la division dessert également le marché des poches, avec sa société Fillshape basé à Parme. La division offre une large gamme de solutions aux secteurs laitier (ultra-frais laitier, fromage, beurre…), food (compote de fruits, concentré de tomate, confiture, sauces, produits secs…) et boisson (eau, jus de fruits, café…).
«Qu’on le veuille ou non, même si les enjeux sont mondiaux, le marché des produits agroalimentaire et plus encore celui de l’«ultra-frais» reste un marché de proximité avec de nombreux acteurs locaux, au plus près des zones de consommation ou de production de matières premières. Dans ce cadre, la taille du groupe est un atout essentiel et grâce à notre organisation mondiale nous sommes au plus près des acteurs industriels. En dehors des bureaux historiques européens, la division compte notamment un bureau en Russie, aux Etats-Unis et en Chine» explique Philippe Farrugia, Executive Vice President Global sales. «Par ailleurs, dit-il, notre panel de marques couvre des technologies très différentes et se distingue par sa grande adaptabilité aux cycles d’investissement ainsi qu’au positionnement stratégique de nos clients. Elle vise aussi bien les acteurs à la recherche d’efficience grâce à des solutions hautes cadences, que les entreprises qui vont se positionner sur des plus petites séries, à la recherche de différenciation, au travers de formes de pots, décor, packaging secondaire… et recherchant une plus grande flexibilité de leur outil industriel. Notre capacité à traiter tous types de demandes en matière de solution de conditionnement, incluant les fins de ligne, nous permet également de répondre de manière globale et unique à chaque cas et ainsi de trouver, avec nos clients, la meilleure solution possible» .
 
En matière d’innovation, Philippe Farrugia estime «qu’IMA a insufflé un vent nouveau tant sur le plan des améliorations machines que des extensions de gamme… sans oublier le déploiement des technologies et applications digitales qui vont très vite intégrer nos équipements. Dans un monde des biens d’équipement agroalimentaire, finalement assez conservateurs comparé à d’autres secteurs industriel, je pense qu’une révolution est en marche».
 
IMA Dairy & Food poursuit ses développements sur plusieurs axes. D’une part, elle élargit son portefeuille pour offrir toujours plus de flexibilité avec notamment des petites machines de thermoformage d’entrée de gamme et côté remplissage des machines aseptiques de moyennes cadences. D'autre part, elle étoffe ses services avec une maintenance prédictive à distance permettant d’établir une analyse des dysfonctionnements. Elle anticipe ainsi le risque en apportant un diagnostic aidant à prévenir les arrêts machines éventuels.
IMA concentre également ses efforts R&D sur les technologies liées à l'informatique «qui va changer la manière de travailler du management opérationnel» estime Philippe Farrugia. 
La division IMA Dairy&Food sera, avec les autres divisions du groupe, présente au salon Interpack.