E

N° 619 - Machines&Technologies - Actualité


 

 

Sepro Group accroît ses capacités de production robotique
Fournisseur, entre autres, pour l’automobile, Sepro, qui se présente comme le premier constructeur de robots en France et spécialiste de robots pour l’automatisation des presses à injecter le plastique, notamment pour IML (photo à gauche), dégage un plan d'investissement de 11 millions d'euros pour accroître ses capacités de production robotiques en France et aux Etats-Unis.
En France, ce plan concerne l'agrandissement du site du siège social de Sepro Group, situé à La Roche-sur-Yon, prévu pour l’été 2018. Les installations de production passeront de 13 000 m2 à près de 20 000 m2. «Un des enjeux majeurs du plan d'extension est la séparation du flux d’assemblage robots du flux d'intégration des robots» explique la société.
Une business unit sera dédiée à l’intégration des robots, où Sepro développe des solutions d’automation pour répondre aux besoins spécifiques des clients, et sera, quant à elle, augmentée de 50% et permettra aux équipes de production de réaliser jusqu'à 70 projets de cellules complètes spécialisés par an, pour les clients en Europe.
Sepro dispose également de trois autres centres d’automation : aux Etats-Unis, en Allemagne et en Chine.
Le projet d'extension concerne également les bureaux qui seront aménagés en cohésion avec la vision de Sepro à connecter non seulement les robots et les machines à injection plastique, mais aussi les personnes et les idées. La société créera un «espace d'innovation» dédié, dans le bâtime
nt du siège. Aux Etats-Unis où Sepro prévoit également l'extension des installations de son site de à Pittsburgh, le plan sera mis en œuvre au quatrième trimestre 2017.

 

 

Nouveau centre de formation mondial
Autre phase de son projet d'extension en France, Sepro va transférer son centre de formation situé au siège social de l'entreprise, dans de nouveaux locaux de 800 m2 qui comprendront cinq salles de formation. Le centre qui reste à La Roche-sur-Yon est implanté au cœur «d'un campus ouvert et collaboratif destiné à devenir un pôle d'excellence de la filière robotique impulsé par la région Pays de la Loire et le groupe local de développement économique Oryon». Il fonctionnera avec huit formateurs à plein temps, et s’inscrit «dans la stratégie de partenariat développée par Sepro depuis quelques années avec les acteurs locaux, académiques et technologiques dans le monde entier».
Le nouveau centre, qui ouvrira à l’été 2018, pourra accueillir 1500 stagiaires par an, soit une augmentation de 50% des places disponibles. Le centre disposera d'environ 25 robots, dont des robots de Sepro, Sepro-Stäubli et Sepro-Yaskawa. Par ailleurs, dans la continuité de sa stratégie digitale globale, Sepro lancera en 2018 de nouveaux services de e-learning et de «blended-learning».