illig
   
E

N° 648 - Machines&Technologies - Actualité




Le salon All4Pack sous le signe de la résilience
Rendez-vous biennal incontournable du secteur de l’emballage, le salon All4Pack organisé par Comexposium, qui a compté 79 000 professionnels lors de sa dernière édition en 2018, est l’un des rares salons professionnels à maintenir ses dates, la pandémie au Covid-19 ayant eu raison de la plus grande majorité des rassemblements du 1e semestre 2020. C’est donc dans un contexte particulier, que le rendez-vous de l’emballage aura à cœur de rappeler l’importante fonction de protection et de support logistique qu’aura eu le packaging durant cette crise sanitaire. L’enjeu principal de ce salon, qui se tiendra du 23 au 26 novembre à Villepinte en région parisienne, sera de trouver des solutions et avancer face aux enjeux réglementaires, sociétaux, sanitaires et environnementaux auxquels fait face le secteur. All4pack 2020 promet une approche globale, pour accompagner les industries utilisatrices dans leurs recherches de solutions afin qu’elles puissent conjuguer durabilité, performance et rentabilité. Sur place, les visiteurs pourront partir à la rencontre de fabricants d’emballages, de contenants et de machines nationaux et internationaux et de découvrir 600 machines en fonctionnement lors de séances de démonstration. Chaque professionnel pourra y découvrir une offre complète de solutions spécifiques, durables et responsables que ce soit en packaging, processing, impression et logistique. Pour une meilleure visibilité et un parcours visiteur plus fluide et pertinent, cette année, les différentes offres des exposants seront présentées par matériau : bois, carton, métal, plastique et verre. De nombreux temps forts ainsi qu’un programme riche de conférences et animations sont prévus. Un cycle complet de conférences sur les enjeux du secteur, dont les nouvelles réglementations et l’économie circulaire, sera proposé aux visiteurs. Également, une découverte des tendances par matériau et des innovations packaging et intralogistique permettront de comprendre la révolution actuellement engagée par le secteur de l’emballage. Un lieu de rencontres et d’échanges sur les technologies 4.0 et les solutions machines sera également organisé : le Lab by Geppia, dans le Hall 7, où l’environnement, l’homme et la performance industrielle des entreprises seront au cœur des débats. Une édition All4Pack 2020 qui s’annonce, malgré une année particulière, riche en promesses…



A support campaign for the printing and converting field
Acimga, the Italian manufacturers association of machinery for the graphic, converting and paper industry, launches the campaign “Not close, but still together”, to support those industries during Covid-19 pandemic. This national and international campaign helps machine manufacturer by re-inventing the international event Print4All, which gathers the printing, converting, and packaging supply chain every year. Print4All Conference - Future Factory has become a streaming event (on June 24) but it has strengthened its focus on the fundamental topics of sustainability and industry 4.0, with the precious visions of international guests, opening a window on the future of the whole supply chain. “At the start of the pandemic, we focused mainly on the communication toward our members, with a dedicated Help Desk and the opening of a direct line with the institutions. Now we need to think about restarting,” told Acimga’s General Manager Andrea Briganti. Even if many companies in this sector remained open during lockdown, because they were linked to essential services, the actual operations of those companies were still limited due to Covid-19. That’s why the association has created this simple but quite effective campaign, both in Italian and English, to remind everyone of what it represents and that it will continue to be working together with the whole supply chain. “We want to raise awareness of stakeholders, both institutional and market ones, to clearly state that Italy hasn’t stopped and it’s ready to offer its technological solutions, just as before,” concludes Andrea Briganti.

Partenariat stratégique entre Thermo Fisher et CSL
Thermo Fisher Scientific, fournisseur international de solutions technologiques au service de l’industrie pharmaceutique, et la société de biotechnologie CSL Limited ont scellé un partenariat stratégique pour aider à répondre à la demande croissante de thérapies biologiques, tout en accélérant les objectifs de fabrication plus larges de CSL. Dans le cadre de cet accord, Thermo Fisher soutiendra le portefeuille de produits de CSL en s'appuyant sur son réseau de services pharmaceutiques, notamment le développement de produits pharmaceutiques, la fabrication de produits biologiques, le remplissage et le finissage stériles, le conditionnement et la logistique des essais cliniques. Grâce à un contrat de location à long terme avec CSL, Thermo Fisher exploitera une nouvelle usine de fabrication de produits biologiques à la pointe de la technologie à Lengnau, en Suisse, dont la livraison est prévue au milieu de l'année 2021. Thermo Fisher y prendra en charge la fabrication du produit de nouvelle génération de CSL pour les patients hémophiles. Le site sera doté de technologies de bio-production très souples, notamment à usage unique et en acier inoxydable, afin de permettre le passage du développement à la production à grande échelle, au fur et à mesure que les besoins des clients augmentent. Au fil du temps, Thermo Fisher prévoit d'étendre l'utilisation du site pour inclure d'autres clients biopharmaceutiques. «Ce partenariat renforce clairement notre proposition de valeur unique pour le client, qui tire parti de notre échelle et de la profondeur de nos capacités pour les clients des secteurs pharmaceutique et biotechnologique. En plus de l'ajout d'un site de production à haut volume, nous pouvons également répondre à un éventail de plus en plus large de besoins de fabrication pour nos clients», a déclaré Michel Lagarde, vice-président exécutif de Thermo Fisher.

Désinfection des surfaces : KCP informe les industriels
Acteur majeur dans le domaine de l’hygiène et du nettoyage des surfaces sur les lieux de production, Kimberley-Clark Professional (KCP) aide l’ensemble des secteurs d’activité à rendre leur environnement de travail et de production plus sain et plus sûr. Les conditions sanitaires actuelles ayant changé notre vie quotidienne en peu de temps, KCP lance une campagne d’information et de sensibilisation pour tout savoir sur l’hygiène et le nettoyage des mains et des surfaces, notamment ce que l’entreprise considère comme des «Points Chauds» pour les germes. Il s’agit des objets qui sont touchés par de nombreuses personnes tout au long de la journée, tels que les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, ou les interrupteurs, et ils doivent être nettoyés et désinfectés fréquemment afin de briser la chaîne de transmission des germes. Pour cela, KCP recommande une routine quotidienne en deux étapes : d’abord le nettoyage de la surface avec un détergent ou du savon et de l’eau, puis une désinfection de la surface à l’aide d’un produit homologué CE. Afin donc de toucher un maximum d’industries et de secteurs différents, KCP a matérialisé son programme d’informations par une collection complète de documents, pour faciliter le lavage des surfaces. Parmi ces documents téléchargeables sur une page dédiée du site de KCP, les professionnels peuvent trouver un flyer sur la différence fondamentale et importante entre le nettoyage et la désinfection, des infographies sectorielles avec l’identification des points chauds et les recommandations d’actions, une fiche FAQ (Foire à Questions) sur les règles de nettoyage des mains et des surfaces, un tableau de compatibilité chimique des produits de nettoyage, ainsi que diverses vidéos tutorielles.