SteelForPackaging
   
N° 640 - Machines&Technologies - Alimentaire/Show room

 

 

 


Des bouteilles à haute cadence
La gamme d’encaisseuses Varioline de Krones a, depuis 2015, fait ses preuves quant à sa flexibilité en fin de ligne, pour des applications dans le domaine des boissons. Clé de son succès : sa conception modulaire qui intègre plusieurs étapes d’emballage en une seule machine, pour une vitesse maximale de 52 000 bouteilles par heure.
Dernier développement : Varioline 1M propose d’emballer les récipients en une seule étape, avec un rendement comparable à celui des encaisseuses conventionnelles à deux voies. La nouvelle machine peut atteindre une cadence horaire allant jusqu'à 72 000 bouteilles. Les bouteilles consignées sont emballées en flux continu, c'est-à-dire sans "stop & go" dans le flux de bouteilles ou sur le convoyeur d'emballages. Les variantes d'agencement en tête ou en ligne droite assurent une conception ergonomique optimisée de la ligne. L'empreinte au sol n’est que de 7,5 m2 sans convoyeur.
Autres avantages de la Varioline 1M, la suppression de la poutre vibrante, de la cage de tôle de guidage et des cadres de centrage ou d’alimentaire permet aux opérateurs une meilleure accessibilité. Sans compter que le passage à une voie permet de réduire considérablement le phénomène d’abrasion des bouteilles.

 

High speed bottles
By developing the Varioline since 2015, Krones has already found the right answer to the requirements for flexible handling of end-of-the-line packages in the beverage industry. The modularised construction of the Krones Varioline enables a multi-stage packaging process to be matched to the customer’s requirements inside a single machine, using up to five modules and at a speed of up to 52,000 containers per hour.
For applications involving single-stage packaging processes, Krones can now, with the concept of the single-module Varioline 1M, supply a single-lane pick-and-place packer whose output is fully comparable to the conventional packers with two lanes. The packer achieves an hourly output of up to 72,000 bottles. Returnable bottles are packed in a continuous flow, i.e. without any “stop & go” in the bottle flow or on the pack conveyor. The footprint measures a mere 7.5m2 without conveyors. During the development work for the Varioline 1M, particular attention was paid to improved accessibility for the operating and maintenance staff; this was achieved by eliminating vibrator beam, guide plate cage and centring or infeed frames. Bottle abrasion, known as scuffing, to which glass bottles are particularly susceptible, is substantially reduced.

 

 

 

Un codage précis et flexible. Parfaitement adapté au codage des produits agroalimentaires, le nouveau codeur SmartLase C350 HD de Markem-Imaje offre la plus grande surface d'impression du marché. Ce dernier est capable de coder des sachets sticks sur une largeur de 1200 mm et les couvercles de pots de yaourts sur une largeur de 1000 mm à la vitesse maximale de 1500 produits par minute. Le codage peut être effectué sur une grande variété de films en grande largeur, métallisés ou non, en PP, en BOPP, sur carton ou papier. La qualité du codage est proche de celle de la pré-impression grâce à la technologie brevetée SmartLase Code Technology. Avantages : contraste, lignes, courbes et points sont impeccablement rendus même dans des conditions d’exploitation difficiles (jusqu’à 45°C), et sans risque de perçage. Le SmartLase C350 HD permet de choisir l’emplacement du code sur l’emballage, quelle que soit son orientation. Un atout intéressant pour la personnalisation de dernière minute (parfums, promotions, etc.), ce qui permet de réduire en parallèle les stocks de pré-imprimés.
La grande surface de marquage permet de minimiser le nombre de têtes d'impression par ligne et offre un encombrement limité. Les opérations de maintenance sont réduites, pour un coût total de possession (TCO) parmi les plus performants de l'industrie. Sa conception modulaire facilite son intégration sur toutes les lignes de production. De nombreuses configurations sont possibles : choix entre six lentilles pour ajuster la distance focale à la surface à marquer, trois ombilics démontables de différentes longueurs et deux interfaces utilisateurs (écran tactile déporté ou interface web). La tête d’impression en acier inoxydable existe en deux longueurs d’ondes et dispose de deux types de protection (IP 55 ou IP 65). Une version L spécifique pour les films laminés ou ultra-minces est également disponible.

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°640 - Juillet/Août 2019