SteelForPackaging
   
N° 639 - Machines&Technologies - Alimentaire/Show room

 

 

 


Etudes de cas industriels
Des solutions adaptées aux produits à pH acide. Avec la hausse de la demande en vinaigre blanc, la marque Charbonneaux-Brabant, spécialiste entre autres des vinaigres naturels alimentaire et ménager, s’est équipée d’une ligne complète PET de Sidel sur son site de production à Vauvert (Gard). Alors que le vinaigre blanc est toujours utilisé en cuisine et relève du conditionnement alimentaire, il est très utilisé comme produit d’entretien domestique, avec une acidité plus élevée qui affecte les structures des équipements et même une partie du process. Pour répondre à cette problématique, Sidel a installé une machine qui assure une cadence de 23 000 bouteilles par heure, mais qui surtout aspire les vapeurs acides, via un système de «hotte» sur le dessus, pour éviter toute oxydation dans la partie soufflage. Pour répondre aux besoins élevés de flexibilité de production de Charbonneaux, Sidel a proposé une étiqueteuse colle froide, qui gère efficacement un grand nombre d’étiquettes. Concernant l'emballage secondaire, une solution de suremballage incluant deux machines fonctionnant en parallèle a été choisie : une encaisseuse en continu traitant des découpes complètes Wrap-Around à une cadence de 37,5 caisses/min et une fardeleuse qui conditionne les bouteilles en packs fardelés. Pour la fin de ligne, un palettiseur à couches, équipé d’un système fiable et sécurisé d’alimentation appelé Electronic Spacer, a été installé pour respecter parfaitement l’intégrité des colis. Enfin, la ligne comprend également les convoyeurs à lubrification sèche et tout le système de traçabilité et de contrôle avec le marquage, le pesage, l’impression, ainsi que l’étiquetage des colis et des palettes.

 

Une nouvelle fin de ligne pour Sodebo. Afin d’accompagner le développement de ses gammes, la marque de plats frais Sodebo a décidé de moderniser la fin de ligne et conditionnement de sa production de viennoiserie et de produits boulangers cuits à Saint-Georges de Montaigu, en Vendée. Des problématiques d’hygiène, d’ergonomie, de continuité du flux, s’imposaient, tout en souhaitant réduire le travail de manutention des opérateurs. Pour satisfaire ces objectifs, Sodebo a travaillé avec Interroll pour toute la partie mécanique transitique, en s’équipant de convoyeurs à rouleaux motorisés Rollerdrive 24V et ses modules de transferts à 90° de la gamme MCP. Leurs installations aisées grâce à un système de câblage simple et rapide et à système ouvert de communication procurent un gain de temps qui a été mis à profit pour se concentrer sur le pilotage des convoyeurs, et la gestion des flux, tout en bénéficiant de matériels de pointe, flexibles et très économes en énergie, assure le fabricant.

 

Amélioration des étapes de contrôle. Johanning Snack cultive et transforme des pommes de terre pour en faire des chips, avec son usine allemande en plein milieu de ses cultures, à Rehden en Basse Saxe. Lorsqu’en 2018, l’entreprise décide d’automatiser les fins de ligne de conditionnement, elle a souhaité s’orienter vers de nouveaux moyens de contrôle, tache jusqu’alors réalisée en mode aléatoire par vérification manuelle des employés. Son choix s’est porté sur plusieurs équipements signés Ishida : le testeur d’étanchéité TSC-RS, et la trieuse pondérale DACS-G. Entièrement automatique, le testeur est capable de déceler les fuites de gaz lorsque la vitesse atteinte jusqu’à 150 coups par minutes. Il examine pointilleusement les paquets : une chips coincée dans le scellage du haut et du fond du paquet, épaisseur de l’emballage… et rejette ensuite les paquets défectueux. La trieuse pondérale rejette également les paquets non conformes aux réglementations, mais permet aussi de minimiser les pertes dues à un remplissage excessif. La trieuse est livrée avec le software IDCS II (Ishida Capture System), qui tient informé l’utilisateur sur la productivité et dans le cadre d’une maintenance prédictive.

 

Ultra High Temperature Packaging. Originally from Long Thanh, Vietnam, high-end dairy producer Lothamilk announces strong growth, and is expanding its product portfolio with aseptic technology and SIG cardboard packaging. These offer the advantage of an extended shelf life without refrigeration and preservatives. Lothamilk has opted for high-speed filling technology, for its cardboard bricks adapted to nomadic consumption: 24,000 packs per hour, in nine different volumes (from 80 ml to 200 ml), for "unequaled flexibility", ensures the company. The aseptic process and the composite structure of the SIG combiblocXSlim packaging guarantee the safe retention of vitamins, flavor and product quality. This process quickly heats beverages at very high temperatures using UHT equipment, then immediately cooled and filled sterilized bricks in the aseptic area of the filler. After filling, the cartons are ultrasonically sealed above the fill level. Lothamilk's first UHT products are already available in 110ml and 180ml in Vietnam, strawberry and chocolate flavours.

 

 

 

A new single-screw for PET food
At the last Victam International 2019 trade fair, Bühler has launched its new single-screw extruder PolyOne, designed to consistently deliver high product quality for the pet food and aqua feed industries. “PolyOne enables our customers to maximize their productivity, and helps to prevent product recalls,” says Christoph Naef, Head of Business Unit Nutrition at Bühler Group. PolyOne meets highest food and feed safety standards thanks to its perfected hygienic design. It is a modular system so Bühler can adapt PolyOne to customers’ specific needs, such as higher capacities. Bühler showcases also its breakthrough sorting technology for the feed industry. LumoVision minimizes toxic contamination in maize and improves yield, by identifying and removing cancer-causing, aflatoxin-infected grains. It does this more accurately and at greater speed than any previous solution. Developed in partnership with Microsoft, LumoVision is a significant advance for the maize processing industry in its fight against toxic metabolites produced by fungal molds called mycotoxins, the most poisonous of which is aflatoxin. The innovation can eliminate up to 90% of contaminated maize.

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°639 - Juin 2019