N° 634 - Machines&Technologies - Alimentaire/Show room

 

 

 


Du gaz pour repérer les fuites d’emballage
Présentée au salon IBA 2018 à Munich, la série Leak-Master détecte les fuites dans les emballages, indique Witt et Gasetechnik. Intégré dans la ligne d’emballage, le Leak-Master Mapmax qui utilise un processus automatisé teste l’ensemble du lot et même les micro-fuites en utilisant des capteurs de CO2. Un vide est généré en quelques secondes dans la chambre d'essai de l'appareil. Les emballages sont retirés de la chaîne de production automatiquement. Le Mapmax fonctionne jusqu'à 15 cycles d'essai par minute. Outre les emballages individuels, les caisses d'expédition et les boîtes et cartons entiers peuvent également être testés. Witt, qui mise délibérément sur la détection du dioxyde de carbone (gaz généralement présent dans la plupart des emballages sous atmosphère modifiée) a développé un dispositif plus simple, le Leak-Master Easy. Il teste l’étanchéité des emballages dans un bain d’eau. La formation de bulles détecte une micro-fuite, et le contrôleur qualité peut déterminer le point d’évasion. Ces machines sont principalement destinées aux produits de boulangerie, souvent emballés dans une atmosphère modifiée.

 

 

 

Flowpack : une nouvelle technologie de scellage pour les produits sensibles
Au salon ProSweets 2019 à Cologne, la lightline Flowpacker que présentera Schubert sera équipée de la dernière technologie de thermoscellage, qui conditionne en douceur et à une cadence élevée les produits sensibles à la chaleur tels que le chocolat. La machine fait partie de la nouvelle gamme de solutions lightline que le constructeur propose avec trois types préconfigurés pour des emballage standards. Constituée de l’ensacheuse horizontale Flowmodul et d’une ligne de ramassage, la solution Flowpacker assure le conditionnement sous sachets de produits non emballés ou placés en barquettes.
La nouvelle technologie de scellage dont est dotée l’ensacheuse se caractérise par un très faible dégagement de chaleur et un temps de scellage constant à une vitesse de chaîne variable. Cette solution qui convient en particulier aux produits sensibles à la chaleur, permet de réaliser des emballages à scellage hermétique. La Flowmodul est compatible avec tous les films de scellage à chaud et à froid, et offre une flexibilité maximale dans la composition du produit. La technologie robotisée permet d’empiler et d’emballer sous sachets flowpack les biscuits salés ou sucrés même les plus fragiles, selon toutes les configurations imaginables. La Flowpacker atteint une cadence de 250 produits ou 125 flowpacks par minute. Elle est équipée d’un système de traitement d’images 3D qui garantit que seuls des produits parfaits entrent dans la chaîne d’alimentation du Flowmodul. Le constructeur annonce pour ces machines des coûts d’investissement attractifs.

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°634 - Décembre 2018/Jnavier 2019