Europack-euromanut-cfia.com
   
N° 642 - Machines&Technologies - Alimentaire/Dossier


 

 

Les étiqueteuses “tout terrain” sont de sortie
L'étiquetage se met au diapason des évolutions du packaging, y compris lorsque celui-ci est réduit à sa plus simple expression pour des raisons écologiques ou économiques. Les maîtres-mots dans ce domaine sont aujourd'hui traitement d'images, flexibilité et connectivité.

 

L'étiquetage n'a jamais été aussi simple... et en même temps aussi complexe. Simple grâce à l'arrivée de nouveaux matériels qui répondent au doigt et à l’œil, mais complexe en raison du renforcement des contraintes réglementaires et des exigences tant environnementales qu'esthétiques. Il n'aura par exemple échappé à personne que l'attrait croissant de l'agro-alimentaire pour les emballages en papier ou en carton n'empêche nullement cette même industrie de faire de plus en plus souvent appel à des étiquettes transparentes en plastique bien peu écologiques. L'avenir dira s'il est possible de leur trouver des substituts plus respectueux de l'environnement… En attendant, un autre défi est de concilier l'augmentation du nombre d'informations nutritionnelles à fournir au consommateur – suite à l'entrée en vigueur du règlement dit INCO – avec la tendance actuelle à réduire la taille des emballages. «Bientôt, la question se posera de savoir où les machines placeront les étiquettes !», lance Fabrice Topcha, responsable produits et applications chez Bizerba France. Tout dépend évidemment de la taille de ces étiquettes. Chez Bizerba, l'une des dernières nouveautés, la LDI 20, cible ainsi l'étiquetage automatique direct (sans passer par le pesage) des fruits et légumes en caisses ou en cartons. Des étiquettes souvent petites en l'occurrence, mais qu'il convient de poser convenablement à la cadence la plus élevée possible.

 

Contrôle à distance
“En général, les équipements concurrents s'intègrent dans des lignes complètes, alors que la LDI 20 est autonome puisqu'elle rassemble sur un seul châssis mobile à roulettes un convoyeur, un dispositif d'étiquetage et sa commande», détaille Fabrice Topcha. Capable de traiter différents formats d'étiquettes au moyen d'un applicateur unique, ce système s'avère, en outre, très à l'aise en termes de communication puisqu'il est géré par un PC qui permet la connexion à divers systèmes informatiques. La cadence peut atteindre 360 étiquettes/minute et par applicateur (jusqu'à 14 applicateurs possibles). En option, Bizerba est en mesure de fournir un système de vision complémentaire au capteur optique pour la détection automatique de la position de chaque fruit ou légume.

 

 

 

 

 

 

 

Labeling systems: modularity is a must
The modular design of the Bizerba LDI 20 allows for great flexibility, making it possible to process various package formats and label sizes. Fruits and vegetables can also be labeled in firm inserts without packaging.
Compliant with the OPC UA protocol, the Eticoncept 3200 labeling system can communicate with any manufacturing execution system (MES) and provide data for preventive and predictive maintenance.
Designed for medium speed labelling (up to 25 000 cph), Sacmi Kube modular labellers are characterized by a robust and compact frame to which labelling units are connected outside the turret. This allows users to manage, in parallel, different label application technologies (self-adhesive, hot glue and cold glue) in a single pass through the machine.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°642 - Octobre 2019