N° 623 - Machines&Technologies - Pharmacie/Dossier

 

 

Des lignes de conditionnement sous contrôle “intelligent”
La montée en puissance des processeurs et des algorithmes de traitement d'images non seulement accélère les processus d'inspection, mais diminue les taux de faux-rejets. Elle rend ainsi les contrôles plus efficaces et moins coûteux.

 

On imagine souvent que les contrôles ne sont jamais jugés trop rigoureux dans le secteur pharmaceutique. Or, telle n'est pas toujours la réalité, fait remarquer Philippe Copel, responsable de la société Sea Vision en France. «En ce qui concerne le marquage des données variables (lot, date de péremption, date de fabrication), les difficultés de mise en œuvre des contrôles sur les lignes à haute cadence entraînent parfois un taux de faux rejets trop coûteux pour l'industriel, si bien que celui-ci a tendance à se contenter de systèmes basiques destinés à vérifier que le marquage est bien présent... sans pousser beaucoup plus loin les investigations». Cela, toutefois, c'était avant l'arrivée d'une nouvelle génération de processeurs plus rapides et d'algorithmes de traitement plus puissants.
Chez BMS à Agen et GSK à Mayenne, SEA Vision a ainsi installé de nouvelles solutions de ce type pour le contrôle des mentions variables sur film aluminium (blisters, strips ou tubes). «Le logiciel réalise un prétraitement d’images qui rend la vérification des caractères possible avec un taux de faux positifs impossible à obtenir auparavant, poursuit Philippe Copel. Ce prétraitement (c'est-à-dire avant la reconnaissance des caractères) diminue les effets de l’arrière-plan comme ceux du scellage, de la qualité du film et de la technique de marquage utilisée». Pour s’affranchir des soucis de lecture liés au support aluminium, SEA Vision a, par ailleurs, mis au point un éclairage spécifique de type coaxial qui renforce le contraste entre le marquage et le film grâce à l'absence de reflet. «Doté de ces progrès techniques, le système fonctionne de manière satisfaisante même pour un marquage peu reproductible comme l'est parfois le jet d'encre sur l'aluminium scellé».

 

 

Packaging lines under «intelligent» control
- Originally conceived as a basic optical character recognition instrument, the OCV multifunctional system, developed by SEA Vision for packaging inspection, offers a library of pre-configured image manipulation operations that allows the operator to create a custom application with specific acceptance conditions.
- Yoran Imaging's PAM (Packaging Analytical Monitoring) solution combines thermal imaging technology with real time algorithms to provide 100% in-line inspection for heat sealed packages without any slowdown
l Convel's TP machine performs an in-line fully automatic integrity test of BFS plastic strips at high speed (up to 6000 strips/hour) using a non destructive method of high voltage leak detection.
- The pulsed X-ray technology from Heuft (picture) is suited for a wide range of inspection applications. It is available in the new Heuft eXaminer II XB, for general purpose, but also as specialized solution like the Heuft Syringer. The extremely low level of radiation permits the use of X-ray technology for the first time immediately before filling the injection instruments with active pharmaceutical ingredients (APIs).

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°623 - Novembre 2017