N° 653/654 - Machines&Technologies - Pharmacie/Dossier


 

 

 

Des blistéreuses de plus en plus adaptables et durables
Ces machines, qui réalisent la tache centrale dans le processus de packaging de comprimés, gélules et autres médicaments, doivent se montrer accessibles et, pour certains fabricants, flexibles. Mais c’est surtout dans le domaine de l’éco-responsabilité que se situe le plus grand défi.

 

La blistéreuse accomplit une tâche essentielle dans le processus de conditionnement des produits pharmaceutiques : la mise sous coque de gélules, comprimés, seringues et autres médicaments par le procédé du thermoformage ou du scellage d’une feuille plastique sur un support. Cette machine fait donc l’objet de toutes les attentions de la part des laboratoires, notamment parce que son fonctionnement influe très directement sur la cadence de production. Dans ce cadre, le premier paramètre essentiel pour les fabricants pharmaceutiques reste l’accessibilité à la machine. Pour faciliter le travail de l’opérateur, cette caractéristique ne cesse d’être optimisée. Michel Daunes, directeur général de Romaco France, filiale du fabricant allemand de machines d’emballage destinées à l’industrie pharmaceutique, insiste sur les progrès faits dans ce domaine avec la nouvelle gamme de blistéreuses Unity (300, 500et 600 blisters/minute) qui convient aux formes sèches (comprimés, gélules, capsules) : «toutes les pièces sont accessibles en face avant et en prise rapide. Il en est de même pour l’ensemble de l’outillage et des articles de conditionnement (bobines PVC et aluminium, notices, étuis)».

 

Pour l’italien IMA, la question est également prépondérante. «Nos machines sont conçues pour permettre un accès facile à tous les composants pour les taches d’entretien et de nettoyage de routine ou les changements de format. Ces opérations en sont simplifiées et prennent de moins en moins de temps, même lorsqu'elles sont effectuées par des opérateurs sans expérience », indique Maria Antonia Mantovani, en charge de la communication du fabricant transalpin. Avec sa série C80la blistéreuse la plus rapide de sa gamme (400 à 600 blisters/mn), IMA assure que le changement de format est rendu aisé par «sa conception innovante et compacte ainsi que son ergonomie qui permettent une accessibilité et une propreté maximales, avec des opérations qui sont en fait extrêmement faciles et rapides à réaliser. Grâce à sa facilité d'utilisation et de sa convivialité, un seul opérateur est nécessaire pour toute la ligne ». Si chez Uhlmann, toutes les pièces sont également accessibles en face avant, le spécialiste allemand des blistéreuses avec sa gamme de lignes Blister Monobloc BEC 200 à BEC 700 insiste également sur l’interface homme-machine (IHM). «Notre groupe propose la même interface tactile Smart control sur toute notre gamme, avec la possibilité d’une vue en 3D éclatée de chacune des parties de la machine. Ainsi, lors d’un changement de format, qui se fait sans outil, l’opérateur est guidé pas à pas avec une vue sur la pièce à changer afin que cette étape se fasse de la manière la plus rapide mais aussi la plus sécurisée possible», indique Arnaud Smoljan, responsable commercial France d’Uhlmann.

 

 

 

 

 

 

 

Increasingly adaptable and durable blister machines
These machines, which carry out the central task in the process of packaging tablets, capsules or other medicines, must be accessible and, for some manufacturers, flexible. But it is especially in the area of eco-responsibility that the greatest challenge lies. Under pressure from laboratories, lower material consumption and the use of recyclable materials has become a goal for the future.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°653-654 - Décembre 2020/Janvier 2021