N° 617 - Machines&Technologies - Emballage industriel/Dossier


 

 

Regroupement sous film : des systèmes flexibles
La mise sous films des produits évolue vers des systèmes qui s’adaptent aux exigences des industriels, ceux-ci n’ayant pas forcément les mêmes impératifs. Certains veulent des systèmes rapides, d’autres moins consommateurs de matières… A chacun sa solution.

 

Un système compact et flexible de répartition et de regroupement
Après le pack quinconcé, Feemag a présenté récemment un concept ultra-compact et flexible de répartition et de regroupement pour tous types de contenants, y compris les plus fragiles, le Demos. Il comprend deux modules, un déviateur et un regroupeur qui facilitent tous les regroupements que l’utilisateur souhaite, en utilisant un minimum d’espace au sol. Ce concept, présenté au salon All4pack en novembre dernier, a été validé par un acteur majeur des produits d’hygiène et d’entretien, précise la société spécialisée dans la fabrication d’équipements de mécanisation pour les lignes d’emballage. «Il est prêt à convaincre d’autres segments de marché » ajoute-t-elle. Le déviateur Demos envoie à flux constant et sans espacement préalable des rangées de contenants provenant d’une alimentation unifilaire vers un convoyeur à couloirs positionné perpendiculairement. «La déviation à 90° offre un équilibrage instantané de tous les couloirs et permet donc de supprimer les convoyeurs nécessaires au rattrapage des trains. Résultat : l’installation est 4 à 6 fois moins encombrante ; elle n’occupe que 4 m2» assure Feemag. Quant au regroupeur, il crée facilement n’importe quel regroupement grâce à un paramétrage simple des espacements, dans le sens de défilement ainsi qu’en transversal. L’extrême précision de positionnement des groupages permet d’alimenter tout type d’équipement aval (tête de préhension, station de nappage, encaisseuse wrap-around). Selon le concepteur «l’une des spécificités des modules Demos est la manipulation individuelle des contenants via des systèmes d’accompagnement par peignes, qui permettent de diriger les contenants en douceur, sans frottement, et sans qu’aucun d’eux n’en pousse jamais un autre». Ce qui lui fait dire que le concept est adapté aux contenants instables et fragiles mais convient aussi à tous types de formats (cylindriques, carronds, ovoïdes, rectangulaires).
Les deux modules, qui sont compatibles avec des cadences jusqu’à 50 000 bph, ont été conçus pour s’adapter avec des temps de changement de format réduits : paramétrage simple, système de peignes interchangeables, réglages limités.
Quant au quinconçage après s’être imposé en moins de 5 ans comme un standard en Amérique du Nord, il commence à être utilisé en Europe pour le regroupement de bouteilles d’eau, indique Feemag. La marque Cristaline (groupe Roxane) a été la première, en parallèle de CG Roxane aux Etats-Unis, à produire ce nouveau format en Europe avec un pack de 24x50 cl destiné au marché professionnel de la RHF. Le pack quinconcé a été adopté depuis par Saint Lambert en France, Spadel en Belgique et Aquadeus en Espagne. Les deux derniers acteurs cités le commercialisent également en grandes surfaces (24x33 cl, 24x50 cl et 20x33 cl…).

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°617 - Avril 2017