N° 618 - Machines&Technologies - Emballage industriel/Dossier


 

 

Les encres offrent plus : d’intensité pour moins de consommation, et de sécurité pour les emballages

 

Flexo et offset : les encres nouvelles génération arrivent
La nouvelle génération d'encres que lance Siegwerk pour l’impression héliogravure à base de polyuréthane (PUR) ne contient pas de chlorure de polyvinyle (PVC). Elle répond aux exigences de forte adhérence notamment pour les films complexes barrière modernes.
Cette encre, basée sur l'acétate d'éthyle comme base solvant, permet l'utilisation dans des configurations de mono-solvants en combinaison avec des systèmes de récupération de solvants. «Après deux ans de développement, les premiers essais industriels ont montré une excellente impression aussi bien en ton plein qu’en demi-ton. Nous l'avons optimisé pour obtenir les meilleurs résultats de dispersion pour reproduire des couleurs intenses» explique Siegwerk. Cette qualité d’impression reste constante (sans chute important de l’intensité) à des vitesses élevées, supérieures à 500 m/min.
Ces résultats, associés à des rétentions de solvant très faibles même à très haute vitesse, en font une technologie de haute performance pour les marchés les plus exigeants.
L’encre peut être fournie dans deux versions différentes, soit comme gamme de base sous forme d'encres readymade, soit comme système de bases concentrées, où les concentrés pigmentaires de base polyurethane sont combinés avec divers vernis techniques sur un dispensing. Les encres seront adaptées aux exigences spécifiques de chaque client pour correspondre à leurs besoins individuels, tout en gardant un portefeuille simple et évitant le surdéveloppement. Cela contribue à simplifier la salle d'encre et à réduire les stocks, ce qui, à la fin, améliore le coût d'utilisation pour les clients, assure la société.
Siegwerk a aussi développé une nouvelle gamme d'encre pour l'impression offset, particulièrement adaptée aux emballages flexibles avec un durcissement ultérieur du faisceau d'électrons (EB). Elle permet de réduire les coûts opérationnels pour les tirages courts et des changements plus rapides entre les travaux d'impression. La nouvelle gamme convient à une variété de substrats plastiques du marché comme le coex. OPP, PET acrylique, etc.
Récemment, de premiers essais industriels positifs ont été obtenus avec une qualité d’impression excellente associée à une très bonne stabilité sur machine.
Pour de nombreux segments de marché, la tendance va vers un time to market court, les propriétaires de marques souhaitant une diversification des emballages et une optimisation du fonds de roulement.
La nouvelle gamme a été développée conformément aux normes de sécurité pertinentes des produits. Tous les ingrédients sont conformes à l'ordonnance suisse et le seront également à la nouvelle ordonnance allemande. Les tests de migration propres avec des matériaux d'essai présentaient un faible comportement de migration adapté aux emballages alimentaires, indique le concepteur.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°618 - Mai 2017