N° 619 - Machines&Technologies - Emballage industriel/Dossier


 

 

Les sacs industriels optimisent leur fonction
Les industriels réclament des sacs qui soient plus solides, tout en étant plus légers, avec des ouvertures plus faciles, et qui réduisent le dégagement de poussières au maximum. Les fabricants répondent à ces exigences.

 

Un sac industriel avec opercule
C’est sa double activité qui a été à l’origine du développement de sa dernière solution, en l’occurrence le sac industriel StanPack. En effet avec leur activité centrée sur la fabrication de papier pour les marchés des papiers spéciaux et celle de sacs kraft de moyenne et grande contenance, les Papeteries de Vizille se sont appuyées sur cette double compétence pour développer un système innovant d’opercule pour les sacs industriels classiques. La société en produit 80 millions par an pour les secteurs de la construction (ciments, enduits, plâtres, pré-mix,…), la chimie, les minéraux, les semences, l’alimentation humaine (sucres, farines, pommes de terre, …) et l’alimentation animale. Récompensé par un Oscar emballage fin 2016, le sac StanPack se distingue par son ouverture facile, par opercule sur le dessus. «Celle-ci permet une ouverture simple et propre, sans dépôt de fibres papier et offre surtout la possibilité de refermer le sac pour réemploi ultérieur des matériaux… ou d’utiliser le sac vide pour rassembler les déchets» explique Jacques Lozé, manager Sacks Business Unit. 100% recyclable, il est destiné aux industries de la minoterie, du BTP, des semences…
 
L’entreprise, qui appartient au groupe Vicat, dispose de lignes de production entièrement automatisées depuis l’impression des sacs jusqu’à la palettisation, permettant des cadences de production élevées.
Elle accompagne le client dans la réalisation de ses projets, tant au   niveau du design des sacs que de la création graphique, en passant par  l’optimisation de la composition papier. Les krafts utilisés sont issus de producteurs gérant durablement leurs forêts. Certifiée PEFC, la division sacs est également certifiée Iso 9001.
 Le site possède sa propre station d’épuration biologique, produit une partie de son électricité grâce à des turbines hydro-électriques, ainsi que sa vapeur grâce à une chaudière bio-masse. Cette implication vis-à-vis de l’environnement s’illustre également dans l’utilisation d’encre à l’eau pour l’impression des sacs et de colles utilisant des bases végétales, précise le manager. Le site, qui compte une station d’encre automatisée, réalise une impression flexographique, 8 couleurs, vernis, et peut assurer un traitement antidérapant.
 
Les Papeteries de Vizille, qui ont participé à la détermination de l’empreinte carbone de ses sacs papiers, «participe également au système Repasack garantissant ainsi un recyclage réglementaire des sacs pour l’Allemagne» indique Jacques Lozé. Les Papeteries de Vizille utilisent également des papiers garantis « contact alimentaire » pour la fabrication de ses sacs et peut fournir les certificats d’alimentarité des papiers.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°619 - Juin 2017