N° 624 - Machines&Technologies - Emballage industriel/Dossier


 

 

La souplesse du carton s’adapte à toutes les attentes du e-commerce
Le carton ondulé est le matériau le plus utilisé pour emballer les centaines de milliers de colis livrés chaque année en France (460 millions en 2016, +14% par rapport à 2015 (1), rapporte Carton Ondulé de France. Les développements et les services que proposent les acteurs du secteur attestent de la souplesse de ce matériau pour satisfaire les attentes de cette nouvelle e-supply chain.

 

Alors que 65% des Français sont intéressés par la livraison des produits vendus en e-commerce, les fabricants le carton ondulé ont innové et développé de nouvelles fonctionnalités qui répondent aux nouvelles attentes, observe Bertrand Arnault, président de Carton Ondulé de France. «Le carton ondulé a l’avantage de pouvoir répondre à tous les cahiers des charges (chaîne du froid, protection des objets fragiles…)» dit-il. Pour faciliter ainsi les retours des produits vendus via ce circuit, la plupart des fabricants ont développé des solutions qui facilitent l’ouverture et la re-fermeture dans l’éventualité d’un retour avec le même emballage. Au-delà de cette capacité à satisfaire une demande d’emballage, devant la forte progression du e.commerce, les industriels vont aujourd’hui plus loin en proposant des services qui intègrent l’ensemble de la e-supply chain.

 

Les nouvelles offres de Smurfit Kappa : eSmart et Msterclass
“On constate une fragmentation de la distribution et une forte évolution de la chaîne logistique» analyse précisément Gérard Mathieu, directeur Marketing & Innovation de Smurfit Kappa France avec le développement du e-commerce. «De nouveaux modes de livraison (boîtes à colis partagées, click & collect, voire un jour, les drônes...) appellent un besoin accru d’intégrité des produits, de leur sécurité, et de leur traçabilité. Sans compter que tout s’accélère. Ainsi après le web-to-store, arrive le ship-from-store et l’on peut se demander si l’agro-alimentaire et le e-commerce n’est pas la prochaine révolution» ajoute-t-il.
Smurfit kappa France peut évaluer dans son Experience Centre au siège à Saint Mandé, en direct avec son client la meilleure solution, tout comme il peut, dans son laboratoire d’essais sur le site d’Epernay qui dispose de plusieurs équipements, tester tout emballage logistique et e-commerce. «Nous proposons et effectuons, depuis de nombreuses années, de nombreux tests». Notamment des tests de résistance à la compression verticale et latérale, de chocs latéraux, de chutes verticales (sur les faces et/ou sur les angles) ainsi que des tests de chutes aléatoires sur faces et angles (simulation en cascade de 48 chocs successifs) dans un tambour rotatif, et de vibrations sur une table vibrante multi fréquences. Ces tests peuvent être effectués en faisant varier les conditions d’hygrométrie et de température, le laboratoire étant équipé d’une chambre climatique de très grand format, détaille Gérard Matthieu.
Pour répondre à ces nouveaux circuits en attente de solutions dédiées, le cartonnier a lancé récemment une nouvelle offre, le eSmart qui guide les entreprises dans 12 domaines clés en lien «avec l'optimisation des processus de e-commerce, l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement et la garantie d'une expérience client supérieure» précise le directeur Marketing&Innovation.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°624 - Décembre 2017/Janvier 2018