cosmopack
   
N° 646 - Machines&Technologies - Focus



 



Packagings “eco-friendly” : Illig adapte ses machines à la tendance
Leader des machines de thermoformage, de moules et d’équipements d’emballages à destination des professionnels du packaging et du conditionnement de différents secteurs (automobile, cosmétique, alimentaire, pharmacie, etc.), l’entreprise familiale basée à Heilbronn en Allemagne a, ces derniers mois, planché sur de nouveaux modèles capables de répondre à une offre mono-matériau et 100% recyclable. Illig nous a ouvert les portes de son usine pour aller à la découverte de ses dernières innovations.

 

Des thermoformeuses en constante évolution
C’est à Heilbronn, entre Stuttgart et Mannheim qu’Illig est installé depuis sa création. Le site qui accueille plusieurs bâtiments (administration, production moules, assemblage machines, formation, laboratoire packaging, etc.) s’étend telle une ville dans la ville. Dans la zone de développement machines, la visite des lieux permet de comprendre rapidement la structure du portefeuille du constructeur allemand. Quatre grands types de machines s’y côtoient dans le local dédié au développement machines et aux essais de prototypage :
• les machines de formage de plaques plastiques par vide, dédiées aux pièces industrielles de grande dimension et de forte épaisseur (à partir de 2,5 mm) : fabrication des bacs à sable, bassins de jardin, baignoires, cabines de douche, dômes d’éclairage, pièces automobiles, pièces de réfrigérateurs, etc.
• les machines de thermoformage avec découpe intégrée, alimentées à partir de bobines ou directement en ligne avec une ligne d’extrusion pour les opérations de formage/découpe dans le domaine RDM, RDM-K.
Cette famille de machines de grosses séries est particulièrement répandue pour la fabrication de produits où le rapport surface/épaisseur et l’étirement sont importants à l’instar des gobelets, pots de yaourts, capsules à café, barquettes, etc.
• les machines automatiques de thermoformage avec découpe en reprise, qui permettent de réaliser le formage sous vide et sous pression à partir de bobines pour le formage et la découpe intégrés ou séparés sur les thermoformeuses de 3e génération RV, RDKP, RDK. Cette série est davantage dédiée à des changements de produits plus fréquents, peut monter en cadence jusqu’à 55 coups par minute et une pression de 6 bars. Elles sont utilisées dans la fabrication des calages (chocolat, biscuit), barquettes à viande, barquettes à traiteur, couvercles, assiettes, boîtes à pâtisserie ou à charnières, etc.
• les machines d’emballage regroupant les blisters et les skins de type HSA/ HSU et FFS (Form, Fill and Seal) équipées de palettes de formation avec alvéoles. «Sur notre offre de machines FFS, nous travaillons sur deux grands axes d’orientation : comment adapter nos outils à de nouveaux biomatériaux comme le PLA, et dans ce cas, il s’agira plus particulièrement de trouver les bonnes montées en température de chauffe et les vitesses de cycle adéquates. Et enfin, développer des solutions modulaires capables d’offrir des packagings mono-matériaux : de type pot PP/étiquette PP ou pot PET/étiquette PET», explique Wolfgang Riess, directeur commercial des systèmes packaging FFS.

 

 

 

 

 



 

Extrait de l'article paru dans ED/N°646 - Mars 2020