N° 631 - Machines&Technologies - Matériaux/Show room


 

 

Recyclage des plastiques PE et PP avec QCP
Spécialisée dans le plastique, la chimie et le raffinage, LyondellBasell, qui fabrique des matériaux pour notamment des emballages légers et flexibles et Suez, présent dans la gestion des ressources, deviennent actionnaires à parts égales de Quality Circular Polymers (QCP), société de recyclage haut de gamme de plastiques, située à Sittard-Geleen (Pays-Bas). L'usine transformera le plastique usagé en polyéthylène (PE) et en polypropylène (PP) de qualité équivalente à la résine vierge. Aujourd'hui, l'usine est capable de produire 25 000 tonnes de PP et de polyéthylène haute densité (PEHD) recyclés. L’objectif est d'atteindre 35 000 tonnes au cours de l’année 2018 et 100 000 tonnes d'ici 2020.

 

«Dans QCP, nous mettons en commun nos expertises respectives afin de créer un schéma de recyclage, capable d’être amplifié à mesure que l'économie circulaire se développe» explique LyondellBasell.
Suez exploitera ses solutions technologiques pour améliorer l'identification, la séparation et la préparation des matériaux qui seront utilisés comme matières premières chez QCP. LyondellBasell lui fera bénéficier de son leadership en matière de technologie de production de plastiques, de son expérience dans le développement de produits innovants, et de sa connaissance approfondie des marchés, par exemple celui des biens de consommation, sur lequel le groupe est très présent.

 

LyondellBasell étoffera sa gamme actuelle de résines PP et PE avec les produits recyclés issus de QCP afin de répondre à la demande croissante du marché et de contribuer ainsi au succès de la stratégie sur les matières plastiques récemment adoptée par l’Union européenne.

 

En 2017, Suez, qui exploite neuf usines dédiées en Europe, a traité 400 000 tonnes de déchets plastiques et produit 150 000 tonnes de nouvelles ressources plastiques. Le groupe a pour objectif d'augmenter sa capacité de traitement de 50% pour atteindre 600 000 tonnes à l'horizon 2020.

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°631 - Septembre 2018