cosmopack
   
N° 646 - Machines&Technologies - Matériaux/Show room


 

 

Une encre sur base alcool plus économe
Markem-Imaje lance une nouvelle encre à base d’alcool pour ses imprimantes à jet continu dévié. Destinée plus particulièrement aux entreprises de l’agroalimentaire, l’encre noire FB655 affiche une série d’avantages, en matière de qualité des codes, de confort d’utilisation et de maîtrise des coûts. L’encre FB655 offre une bonne définition d’impression avec des points aux contours très nets, sans bavures, quel que soit le support imprimé (étuis en carton, opercules en aluminium, plastiques rigides en PET, PE ou PP, certains supports métalliques). Elle permet ainsi d’imprimer des codes Datamatrix ou QR faciles à relire. Mais le point fort de cette nouvelle génération d’encres à base d’alcool réside dans le fait de se passer de kit de pressurisation et de branchement sur l’air comprimé de l’usine. Financièrement, le gain est significatif : pas d’investissement dans un accessoire, pas de consommation d’énergie (air comprimé).
Autre avantage : l’encre FB655 est faiblement odorante, comparativement à d’autres encres classiquement utilisées dans le jet d’encre, ce qui rend son utilisation beaucoup plus agréable pour les opérateurs. Sa base d’alcool est un avantage dans l’industrie agroalimentaire car l’odeur n’altère pas les propriétés organoleptiques des produits.
Enfin, l’encre FB655 affiche une consommation d’additif inférieure de 50 % à une encre classique, un gain financier et environnemental significatif. Conforme à toutes les règlementations en vigueur liées au packaging (REACH, GMP, HACCP, Swiss Ordinance, Nestlé Guidance Note), l’encre FB655 fonctionne avec la dernière génération d'imprimantes à jet d’encre 9450 de Markem-Imaje.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°646 - Mars 2020