SteelForPackaging
   
N° 640 - Machines&Technologies - Matériaux/Show room


 

 

Nouveau bioplastique chez Eastman
Dévoilé lors des derniers salons Luxe Pack New York et Make Up In Paris, Eastman illustre une fois de plus son engagement en termes d’économie circulaire en proposant un bioplastique technique Eastman Treva™. Destiné aux emballages opaques et colorés, Treva est obtenu à partir de cellulose de branches de pin FSC non valorisées (à hauteur de 40%) et se positionne comme une alternative à l’ABS ou à un composé styrénique, couramment utilisés pour la production d’étuis de rouges à lèvres, boîtiers ou bouchons.
Ces derniers mois, Eastman a en parallèle annoncé le déploiement de deux nouvelles technologies en matière de recyclage.
• Basé sur le principe de méthanolyse, le recyclage circulaire avancé décompose les produits à base de polyester. Ces composants sont être réintroduits dans la production de nouveaux dans le cadre d’une boucle circulaire. Eastman prévoit une exploitation à pleine échelle dans un délai de 24 à 36 mois.
• Quant à la technologie de renouvellement du carbone, elle a pour objectif de reconvertir les déchets de plastique mixte, notamment les plastiques difficiles à recycler tels que les emballages de produits cosmétiques, sous la forme de leurs composants moléculaires. Ils sont réintroduits dans la production d'un éventail de matériaux, tels que les plastiques et les produits cellulosiques. «Treva sera le premier produit d'Eastman à bénéficier de la technologie de renouvellement du carbone, qui verra ainsi son profil environnemental amélioré en son début de vie», commente Kendra Harrold, directrice marketing en matière d'emballage. Eastman prévoit de commercialiser ce produit d'ici la fin de l'année 2019.

 

New bioplastic for Eastman
Unveiled at the last Luxe Pack New York and Make Up In Paris exhibitions, Eastman once again illustrates its commitment to circular economy by offering an technical bioplastic Eastman Treva™ is a pine cellulose-based plastic for opaque and color-tinted packaging with better performance and less environmental impact. It can serve as a direct replacement for ABS and styrene compound commonly used for the manufacturing of lipstick cases, cases or caps.
These last months, Eastman announced two recycling innovations.
• Using methanolysis, advanced circular recycling breaks down polyester-based products into their polymer building blocks. These can then be reintroduced to the production of polyester-based polymers, delivering a true circular solution. Eastman projects full-scale operations within 24-36 months.
• Carbon renewal technology converts mixed plastic waste, including plastics that are difficult to recycle such as cosmetics packaging, back to its molecular components. These are reintroduced to the production of a variety of materials, like plastics and cellulosic products. “Treva will be one of the first Eastman products to benefit from carbon renewal technology, which will further enhance Treva’s beginning-of-life profile,” said Kendra Harrold, marketing director for packaging. Eastman plans to have this product commercially available before the end of 2019.

 

 

Des solutions durables d’étiquetage. Avec la gamme PE Lite, UPM Raflatac souhaite offrir une alternative aux étiquettes issues d’énergies fossiles, à destination des industries agroalimentaires, cosmétiques et des produits d’entretien. En effet, les étiquettes PE Lite sont plus fines et légères que celles fabriquées à partir de film PE traditionnel, avec un frontal et un dorsal plus fins et un adhésif au grammage plus faible. Des caractéristiques qui offrent d’autres avantages : les bobines présentant des longueurs supérieures, le nombre d'étiquettes obtenu sur chacune d'entre elles est plus important, ce qui réduit aussi la fréquence de leurs changements ainsi que les temps d'arrêt. Conséquences : un gain d'énergie, moins de déchets et des coûts de transport réduits.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°640 - Juillet/Août 2019