N° 634 - Packaging - Parole à…


 

Benoît Calais, responsable Packaging Groupe - Head of Packaging Department - Saint Louis Sucre/SudZucker Group

Si on veut, on peut !

 


Penser que le développement durable et l’éco-conception sont des domaines réservés aux grands groupes industriels tient de l’idée reçue.
Aujourd’hui, plus que de gros moyens c’est d’abord une affaire de volonté. Une volonté de concevoir ses emballages plus durables, moins impactant pour l’environnement. Une volonté d’améliorer l’existant, quitte à le faire petits pas par petits pas. L’essentiel est de contribuer à la réduction des impacts sur l’environnement.

 

Pour les sociétés qui n’ont pas de brigades d’experts, Citéo (ex Eco-Emballages) met à la disposition des PME/TPE de nombreux outils. Pour n’en citer que quelques-uns, nous pouvons utiliser FEEL - Facilitateur d’Éco-conception En Ligne pour concevoir plus durablement, TREE - Test de REcyclabilité des Emballages pour déterminer si nos emballages sont recyclables ou encore BEE - Bilan Environnemental des Emballages pour mesurer l’impact de ceux-ci sur l’environnement.

 

Citéo peut aussi nous assister en proposant, par exemple, un audit sur site, où, accompagnés d’un expert, nous balayons, ligne de production par ligne de production, toute la chaîne des emballages (primaires, secondaires, tertiaires) dans le but de dégager des pistes de réduction qui soient réalistes et pragmatiques.
Enfin, Citéo nous aide à communiquer autour de la démarche mise en œuvre.

 

A titre d’exemple, Saint Louis Sucre a conduit sur sa brique de sucre en poudre, un premier travail d’optimisation en réduisant la hauteur de celle-ci. Cette modification, relativement simple, mise en œuvre en 2016, nous a permis, depuis, l’économie de plus de quatre-vingts tonnes de carton. Nous travaillons, actuellement, sur cette même brique, à la suppression de toutes les parties plastiques qui la composent (hors bouchon). Le gain attendu sera d’environ quarante tonnes de plastique par an.

 

Outre l’assistance de Citéo, nous avons mis largement à contribution l’ensemble de nos fournisseurs. La mutualisation des structures et une réelle démarche de partenariat nous permettent ainsi de pallier le manque de moyens, de mettre en œuvre un grand nombre d’études et de faire évoluer nos packagings pour qu’ils soient plus «éco friendly».

 

A une époque où les réductions de coûts participent à une gestion optimisée et où les entreprises font la chasse aux gaspillages, la démarche d’éco-conception prend tout son sens. Elle permet, au-delà de l’acte responsable pour la planète, de réaliser de nombreuses économies sur une partie non négligeable des prix de revient : les emballages. Elle nous impose de rentrer dans une analyse systématique du besoin pour définir le meilleur compromis entre celui-ci et le développement durable. Elle nous donne enfin l’opportunité d’offrir l’image d’une entreprise innovante, à l’écoute des besoins de la société, qui se projette dans l’avenir.

 

Fort de ces constats, il serait vraiment dommage de passer à côté de l’occasion de réconcilier économie et développement durable.