N° 619 - Packaging - Actualité

 

 

 

L’emballage papier-carton en léger recul en 2016

Xavier Engel (1) est le nouveau président de Cofepac pour un mandat de deux ans. Président de la fédération française du cartonnage et articles de papeterie, il succède à Bertrand Arnault, président de carton ondulé de france dont le mandat arrivait à son terme.

 

(1) Xavier Engel est pdg du groupe des Calendriers de Paris.

Dépendante de l’activité des secteurs utilisateurs, l’industrie des emballages à base de papier-carton présente un bilan 2016, en léger recul, indique Cofepac-Comité Français de l'Emballage Papier Carton. Et ce malgré la légère reprise de l’économie française (+ 1,3%) et une croissance de la consommation de 1,6%.
Cet organisme professionnel, qui a depuis début juin un nouveau président (voir encadré), regroupe plusieurs organisations (1) du secteur papier-carton. L’ensemble représente 540 entreprises pour un effectif de plus de 40 000 salariés et un chiffre d'affaires consolidé de plus de 8 milliards d'euros.
Plus de 20% des tonnages d’emballages à base de papier-carton emballent les produits de grande consommation avec une place prédominante pour l’alimentaire, suivi de l’hygiène-beauté, la pharmacie. 80% des tonnages d’emballages sont utilisés dans les activités logistiques, de transport et de regroupement - également liés à ces secteurs utilisateurs, précise le Comité. Et globalement, 54% des emballages à base de papier-carton sont destinés au secteur de l’agro-alimentaire. L’activité de l’industrie de l’emballage a été impactée en 2016 par le recul de 1,4% de ce secteur, fait observer Cofepac. Recul également des autres biens de consommation (pharmacie…) qui a été compensé par des hausses dans des secteurs comme l’électroménager, l’électronique, l’hygiène ou le secteur de la communication-marketing et le e-commerce qui connait de fortes progressions, ajoute le Comité.
L’industrie de l’emballage en papier-carton, qui réunit trois grandes familles d’emballages (ceux en carton ondulé, en carton plat et les emballages souples (12%), s’approvisionne principalement en matériaux produits en France et contribue à l’activité de l’industrie papetière : 4,5 millions de tonnes de papier-carton ont été achetées en 2016, dont 58% d’origine France.
La fin de l’année 2016 a été marquée par un retour des hausses des prix du matériau, variables selon les sous- secteurs qui ont impacté les marges des fabricants d’emballages dans l’impossibilité de les répercuter du fait de la situation des marchés.
Le début de l’année 2017 a confirmé et amplifié la tendance notée en fin d’année d’une reprise de l’activité des clients utilisateurs.

 

(1) Regroupe : Copacel (producteurs de pâtes, papiers et cartons) - Carton Ondulé de France (cartons ondulés) - Fédération Française du Cartonnage et Articles de Papeterie (cartonnages, sacs) - ACN «Alliance Carton Nature» (briques alimentaires) - Revipac (en qualité de membre associé) - Club MCAS (en qualité de membre associé).