N° 626 - Packaging - Actualité

 


 


Jabil Packaging Solutions connecté à l’emballage 4.0
L’emballage de demain devra être connecté. C’est sur cette perspective que la division Packaging Solutions du groupe américain Jabil (CA : 19 milliards de dollars US) entend se développer. Cette nouvelle division, créée suite au rachat du fabricant Nypro en juillet 2013, est certes récente, mais loin d’être débutante. Les 60 ans d’expertise de Nypro combinées aux 50 ans de Jabil dans l’électronique (son core business) et la mécanique devraient faire parler d’elle.

 


Jabil Packaging Solutions, qui opère pour les marques Nescafé, Nesquik, Milumel, Philadelphia, Dolce Gusto…, est organisée en 4 marchés : PGC, alimentaire et boisson, OTC et industrielle. JPS fabrique principalement en injection des barquettes, des pots, des capsules, des bouchons, des dosettes, des devices… Elle devrait bientôt investir dans l’extrusion soufflage et le thermoformage. En Europe, la division qui comprend deux sites (Espagne et Hongrie) dédiés uniquement à l’emballage, peut s’appuyer en cas de besoin sur la centaine d’implantations de Jabil réparties dans le monde. De l’autre côté de l’Atlantique, elle possède sept usines (une au Mexique et six aux Etats-Unis). «La force de notre groupe est aussi de pouvoir compter sur les expertises technologiques de notre maison mère Jabil qui offre de vastes capabilités de l’electronique à l’optique sur des marchés aussi divers que l’automobile ou la santé en fonction des demandes que nous recevons, car nous ne produisions que de l’emballage spécifique» explique Joe Stodola, chief commercial officer, VP global Business Unit Jabil Packaging Solutions.

 

 

De la fabrication additive à l’impression digitale
Tourné vers la fabrication additive pour la production, le groupe est équipé en conséquence. Ainsi, dans son centre de R&D aux Etats-Unis, il est capable de produire jusqu’à 30 000 pièces.
En Californie, à Blue Sky San Jose, son centre compte une large variété de machines pour fabrication additive : 7 imprimantes de frittage à haute vitesse HP MJF, 20 imprimantes à filament Ultimaker, et 1 imprimante frittage laser EOS pour métaux. En Europe, son centre Blue Sky Tortosa–Barcelona (Espagne) est équipé de 4 unités d’Ultimaker dont 3 de la version 3 et 1 de la version 2 ainsi qu’une HP Designjet. D’autres machines vont rejoindre le site de Tortosa dans les prochains mois.

Si Nypro est connu en Europe, Jabil Packaging Solutions, en revanche, va devoir se faire un nom : les nouvelles tendances de consommation et les millenials devraient l’y aider. «Nous croisons les tendances et tout s’accélère, analyse Isabelle Orhan, Senior Director Business Unit Consumer Packaged Goods & Consumer Health
Jabil Packaging Solutions. On assiste au renouvellement des modèles économiques avec une instabilité des tendances qui émergent aussi vite qu’elles disparaissent. Les grandes métropoles à travers le monde se multiplient et nécessitent de maximiser l’espace, au niveau de la distribution notamment. Le consommateur recherche aujourd’hui une expérience et dans ce contexte la marque devient une communauté».

 

La division Packaging Solutions se situe clairement dans un nouveau modèle qui vise à tester des concepts intelligents permettant proposer des solutions nouvelles sur le point de vente. Par ailleurs, le smartphone, dont tout consommateur est désormais équipé, change le mode d’achat et accélère nettement le time to market, estime le groupe. Entraînant inévitablement pour les PGC une forte évolution sur toute la supply chain avec le retail 4.0 et le e.commerce. L’entreprise considère être d’ores et déjà impliquée dans ce nouveau rapport. Son centre de design Radius permet au client après étude de son besoin de passer rapidement à un phase de prototypage.

 

En effet, la particularité de JPS tient en sa double expertise, avec d’une part sa longue expérience dans les technologies sur lesquelles s’appuient les nouvelles et d’autre part, des compétences en termes de solutions d’emballages connectés et intelligents. «La première étant une base solide pour construire la deuxième» précise Joe Stodola. La partie électronique, qui permet de développer un projet dans un délai relativement court - six mois environ - influence le modèle de la division packaging en lui évitant des années de développement.

 

Précisément, la société propose d’accumuler les deux expériences pour développer une nouvelle génération de packaging répondant à la montée en puissance de machines avec recharges et du «dash button» (1) crée par Amazon et dont elle s’inspire. Associé à un produit choisi par le consommateur, ce petit appareil connecté au Wi-Fi permet de passer une commande en appuyant simplement sur un bouton. La division réfléchit également à des développements qui permettraient, grâce à la recharge, un réapprovisionnement automatique dès qu’il n’y a plus de produit. Un schéma qui pourrait s’appliquer aux capsules de café par exemple, mais aussi aux recharges de produits cosmétiques, de détergence…

 

Aujourd’hui, le groupe est tourné vers la fabrication additive, non plus pour le prototypage mais pour la production (voir encadré). «Nous évaluons continuellement d'autres technologies et modèles d'impression. Cela nous permet d'apporter en ligne d'autres imprimantes qui correspondent aux exigences de nos clients» précise I. Orhan.

 

L’atout de Jabil Packaging Solutions réside aussi dans sa capacité d’investissement significative pour la R&D. Deux centres de recherche lui sont dédiés, de chaque côté de l’Atlantique, l’un en Californie et l’autre à Barcelone.

 

Forte de ses 17000 fournisseurs actifs opérant dans de nombreux domaines (matériau, technologie, informatique, machine…) qui sont tous référencés dans une banque de données et sur lesquels elle s’appuie, la société est en capacité de proposer des solutions personnalisées. «Vous innover, nous fabriquons» lance J. Stodola à l’adresse des clients en ajoutant, «nous nous occupons de trouver des solutions industrielles». Précisément, le concept industriel du groupe américain se concentre autour de cinq piliers : «innover, concevoir, planifier, produire, livrer».

 

La division emballage du groupe Jabil, qui se veut un fournisseur de services, a des ambitions de développement, que ce soit par croissance organique ou externe.

 

(1) Ce petit appareil installé à domicile, dans la cuisine par exemple, peut être dédié à une marque de bière, de soda, de café… La commande implique une livraison rapide.