N° 618 - Packaging - Actualité

 


 


Le plan d’actions d’Eco-Emballages dans le cadre de son nouvel agrément

Les résultats obtenus en 25 ans (1)
- Le taux de recyclage est passé de 18% à 68%
- Le tri est devenu le deuxième geste citoyen après le vote
- Aujourd’hui 15 millions de Français peuvent trier tous leurs emballages et tous les Français le pourront à l’horizon 2022
- La filière emballages compte 28 000 emplois
- Entre 2007 et 2012, plus de 106 000 tonnes d’emballages ont été évitées grâce à l’éco-conception.

 

(1) Eco-Emballages.

Dans le cadre de son 6ème agrément depuis sa création en 1992, Eco-Emballages, qui doit répondre au même cahier des charges que les deux autres éco-organismes également agrées pour la même période 2018-2022 (1), propose un projet basé «sur la performance et l’innovation».
Il veut «renforcer l’efficacité du dispositif et créer les conditions d’une véritable économie circulaire» a déclaré Jean Hornain, directeur général d’Eco-Emballages. Ce projet comporte trois axes. Par ailleurs, l’eco-organisme crée une nouvelle Direction Clients pour proposer des services adaptés aux nouveaux enjeux des entreprises.
Le premier vise les entreprises avec des services personnalisés et une aide renforcée à l’éco-conception. Des outils dématérialisés pour simplifier les démarches administratives sont mis à leur disposition tout comme des tableaux de bords personnalisés pour optimiser leur contribution, ainsi qu’un accompagnement renforcé à l’éco-conception pour améliorer la réduction à la source et la recyclabilité des emballages mis sur le marché.
«La veille sur l’évolution des emballages et l’anticipation de leurs impacts sur toute la chaîne du recyclage sont une priorité de cette période d’agrément. Il s’agira de préserver l’innovation tout en développant le recyclage, en particulier dans le domaine des plastiques» ajoute l’éco-organisme.
Le deuxième axe concerne les collectivités et les industriels du tri avec un accompagnement pour investir dans la modernisation du dispositif.
Le troisième axe s’adresse aux citoyens avec des outils pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation et faciliter le geste de tri.
Avec la Direction Clients, Eco-Emballages veut améliorer son expérience client et anticiper les transformations de demain en s’appuyant sur les 25 ans de savoir-faire acquis dans son domaine qui «vont nourrir nos offres et services» précise Antoine Robichon, directeur Clients & Marketing chez Eco-Emballages. L’éco-organisme, qui veut apporter plus de simplicité dans les démarches administratives tout en garantissant la conformité et la sécurité, propose une nouvelle déclaration par UVC, une déclaration sectorielle ouverte jusqu'à 500 000 UVC/an, un forfait à 80 euros pour les entreprises de moins de 10 000 UVC/an ; et une déclaration détaillée simplifiée. D’ici la fin de l’année, tous les clients pourront également disposer de plus de data et d’analyses pour optimiser leur contribution et leur gestion matériaux.
Eco-Emballages poursuit également son projet de fusion avec Eco-folio pour développer l’efficacité du dispositif de tri et de recyclage des emballages et des papiers.

 

(1) Adelphe, sa filiale, et Leko - voir ebonus sur emballagedigest.com du 9 mai.