illig
   
N° 648 - Packaging - Actualité

 

 

 

 

Arcade Beauty lance sa plateforme Abeo en Europe
Après un lancement réussi aux Etats-Unis, le fabricant d’échantillons et de produits cosmétiques de petite contenance déploie sa plateforme digitale Abeo en Europe. Celle-ci se veut un service d'accompagnement des marques dans leurs campagnes d’E-Sampling (échantillonnage à domicile), et de conseil stratégique à la distribution des produits. Avec cette offre 100% personnalisable, Arcade Beauty, à travers Abeo, promet d’identifier et de booster, via les réseaux sociaux, la connexion entre la marque et le consommateur. La plateforme a d’ores et déjà apporté outre-Atlantique un conseil stratégique pour définir les étapes de la campagne et le parcours digital le plus pertinent. La plateforme peut être personnalisée sur la base de templates prédéfinis, puis gère la distribution des produits. Elle intervient ensuite jusqu’à la capitalisation des données clients et l’étude de la performance de la campagne. Les finalités de cette nouvelle plateforme sont multiples : recruter de nouveaux consommateurs, créer avec eux de l’expérience et un lien durable, étendre la communauté sociale de la marque, dynamiser son site, générer du trafic en boutique, ou encore gagner en image… Si ce nouveau service proposé par Arcade Beauty répond aux besoins de campagnes commerciales personnalisées, il permet grâce à une distribution d’échantillons et de mini produits mieux ciblés, une consommation plus raisonnée et écologique.

 

 

 

VPK reprend partiellement Viallon Emballage
VPK annonce avoir passé avec Viallon Emballage un accord de cession partielle de son capital. Cette opération permet au groupe belge une expansion stratégique de son réseau dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et un élargissement de la gamme de produits et services de la division carton ondulé. Avec un site de production situé à Saint-Just-Malmont près de Saint-Etienne, Viallon Emballage conçoit et produit depuis plus de 45 ans une large gamme de solutions d'emballage en carton ondulé (PLV, emballages de petit et grand volume). Disposant de son propre bureau d’étude, de presses flexographiques de haute qualité, d'une capacité d'impression numérique, d'un laboratoire qualité intégré et d'un haut degré de numérisation et d'automatisation, le fabricant développe des emballages imprimés premium pour le vin et celui des industries alimentaires. La PME emploie 140 salariés pour une capacité totale de 45 000 tonnes par an. Grâce à cette acquisition, VPK renforce sa position de leader sur le marché en France, où il est déjà représenté par la société Ondulys et en Europe. «L'ADN commun de VPK et Viallon Emballage, fondé sur un actionnariat stable, avec une vision à longue terme et une réactivité unique envers nos clients, nous permettra de continuer à développer nos activités de manière durable. Nous pouvons préserver notre identité locale et, en même temps, nous appuyer sur la longue expérience et l'expertise d'un groupe familial international indépendant de papier et d'emballage», a commenté Christian Viallon, président de Viallon Emballage. Viallon Emballage continuera à commercialiser ses produits sous sa propre marque en gardant un haut degré d’autonomie. Avec le groupe Ondulys, le réseau d'emballages français de VPK compte désormais 1 250 collaborateurs répartis sur 12 sites.

 

 

L’Oréal engagé dans l’économie circulaire
Dans le cadre de son programme de solidarité sociale et environnementale intitulé «L’Oréal pour le futur», le groupe cosmétique français annonce vouloir consacrer 50 millions d’euros, au financement des projets liés à l’économie circulaire, et notamment en matière de recyclage et de gestion des déchets plastiques. L’Oréal prévoit de présenter fin juin son nouveau programme de développement durable pour 2030, qui viendra compléter ces annonces. Il prendra le relais du programme de développement durable «Sharing Beauty With All», lancé en 2013. Fin 2019, le groupe annonçait déjà avoir atteint une réduction de 78% des émissions de CO2 de ses usines et centrales de distribution depuis 2005, alors que le volume de production a, quant à lui, augmenté de 37%.