N° 615 - Packaging - Alimentaire/Dossier

 

 

 

Les sachets-poches : praticité et attractivité
Les sachets soudés laminés - de type doypack® ou gourde, étanches, solides et légers - ont le vent en poupe dans le secteur de l’alimentaire. Les industriels axent leurs développements sur la praticité d’utilisation, l’attractivité en linéaire et la recyclabilité.

 

“Les applications sont nombreuses, à la fois pour des aliments solides et liquides. Les clients font le choix d’alléger le poids des emballages et d’apporter une utilisation plus fine au consommateur (dosage, bec verseur, bouchon). Ces poches offrent, en outre, une liberté de création et une surface de communication accrue» souligne Rony Céleste, directeur marketing de Brodart Packaging. «Partout dans le monde, l’utilisation des poches flexibles est en constante augmentation. Le segment de la nourriture pour animaux connaît depuis plusieurs années un développement fulgurant, passant de la boîte en métal à la poche stérilisable, avec une très longue durée de conservation. Celui des aliments pour bébés est également en très forte croissance, avec des poches dotées de bouchons remplaçant les pots en verre» note Laurent Oulès, pdg de Danaflex. Les clients adoptent les sachets pour un aspect pratique mais aussi économique, de par la simplification des chaînes logistiques et du stockage des matériaux.

 

 

 

Pouches : many solutions to open them
Flexible laminated sachets such as doypack® or bottle are strongly increasing on the food industry. Suppliers such as Danaflex, Sudpack, Daklapack or Brodart Packaigng are seeking to improve their ease of use with options such as closures, laser cuts or plastic zip closures. GualapackGroup is offering an alternative system with PepUp, a one hand self-closing pouch. In terms of decoration, two trends are coexisting : a natural aspect to convey authenticity feeling ; as well as multiple colours and varnish effects. Besides, suppliers are seeking to reduce the ecological impact of sachets and aim at conceiving biocompostable films (Danaflex, Brodart Packaging) or biopolymer pack (Gualapack).

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°615 - Février 2017