N° 618 - Packaging - Alimentaire/Tendances


 

 

 


La flexibilité de Verallia : des petites commandes désormais possibles
L’an dernier le jour même où il participait, en tant que membre du jury, à la sélection des projets qui concourraient au Verallia Design Awards, il a été séduit par une des bouteilles présentée par une étudiante. En l’occurrence, Leslie Dabin qui, à l’époque, était en 4è année de l’école de design-architecture intérieur de l’Ecole Pivaut-Nantes.
Si l’on peut vite succomber à un coup de foudre, la Maison JeanJean n’a pas fait pas exception. En effet, Olivier Goue, responsable marketing Maison du Sud - JeanJean, a rapidement su convaincre sa société du potentiel de cette bouteille, désignée lauréate 2016 dans la catégorie Vin. Dès lors tout est allé très vite.
En effet, il s’est écoulé à peine un an entre la date à laquelle s’était réuni le jury en mai 2016, et la première production de la bouteille qui a été lancée le 29 mars de cette année à VOA - Verrerie d’Albi. Le nom de la bouteille «Serac», que lui a donné L. Dabin, valorise pleinement son design qui, avec ses facettes, rappelle la fraîcheur des sommets. «Cette bouteille nous a interpellé parce qu’elle avait déjà en elle les codes du vin. J’ai proposé à Verallia de nous associer à son développement. Tout s’est accéléré au début de cette année car nous voulions la présenter avec notre rosé dès cette saison» nous a confié O. Goue qui ajoute «j’avoue que nous avons été surpris du temps de développement qui nous permet de faire la campagne du rosé 2017».
La première commande porte sur 50 000 bouteilles qui seront vendues par le distributeur de vin Maison Du Sud - JeanJean (entité du groupe AdVini) cet été, en France par deux grandes enseignes françaises, et en Grande-Bretagne. Elles conditionnent deux rosés IGP. Un du Pays d’Oc, médaillé d’or au concours agricole 2017 sous la marque GEM (gemme : pierre précieuse). Et un rosé Saint Guilhem le Désert sous la marque d’ADimant qui rappelle, elle aussi, les facettes de la bouteille et son fond, lui aussi, diamanté. Une bouteille valorisée également par son bouchon en verre.
«Apporter notre soutien aux jeunes designers par le biais du Verallia Design Awards est également un moyen pour nous de répondre à la demande permanente de nos clients en termes d’innovations et de produits originaux» souligne O. Goue. Mais c’est surtout la campagne 2018 que le producteur prépare avec la bouteille Serac. il vient de passer une nouvelle commande de 70 000 unités.
Si des lancements à 50 000 bouteilles restent des exceptions, VOA - Verrerie d’Albi est désormais équipé pour répondre à de petites commandes. C’est effectivement grâce à cette flexibilité que la bouteille Serac a pu être produite dans un délai si court. En effet, sur les six lignes que compte la verrerie, trois sont des flex-line qui permettent la production simultanément de deux bouteilles différentes. Il faut que celles-ci aient un poids différent, entre 10 à 15%, soit jusqu’à 50 gr d’écart entre les deux modèles. Le procédé trouve sa flexibilité au niveau du feeder qui coupe les paraisons précisément en fonction de leur poids.
Si la bouteille Serac représente une réelle différenciation, les flex-line de Verallia apportent une réelle flexibilité dans le domaine verrier.

 

 

 

Les Verallia Design Awards : un tremplin pour les jeunes designers
Etre éudiante et voir son projet produit industriellement et commercialisé, un rêve devenu réalité avec le concours Verallia Design Awards pour deux d’entre elles. En effet, la bouteille «Serac», imaginée par Leslie Dabin, lauréate 2016 dans la catégorie vin, a été retenue par la Maison du Sud - JeanJean et les premières bouteilles sont commercialisées cet été 2017. L. Dabin a participé dans cette catégorie pour en savoir plus sur le vin «que j’apprécie mais sur lequel je ne connaissais finalement pas grand chose, confie-t-elle. Et là m’est venue l’idée de ce graphique à facettes pour évoquer la fraicheur d’un vin rosé ou blanc. Il me paraissait intéressant de refléter cette notion de fraîcheur pour donner envie au consommateur en un coup d’œil dans le rayon».
C’est le second projet des Verallia Design Awards à être concrétisé, après la bouteille «Côte des Roses» de Mélitine Courvoisier, lauréate 2010, et commercialisée par Gérard Bertrand. Depuis 2013, plusieurs millions de bouteilles ont été produites. Les premières commandes ont conditionné un rosé, et aujourd’hui également un rouge et un blanc.

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°618 - Mai 2017