illig
   
N° 648 - Packaging - Alimentaire/Tendances


 

 

La canette sort renforcée de la crise du Covid-19
Alors que la France traverse une crise sans précédent, la boîte boisson continue à bien se porter, selon un bilan à date du GIE La Boîte Boisson. Avec une majorité de canettes produites dans l’Hexagone, il s’agit d’un modèle exemplaire de produit made in France qui a su résister à la crise. Le secteur s’est immédiatement organisé pour assurer la continuité de ses activités en France, comme en Espagne ou en Italie, où il a d’ailleurs été officiellement reconnu parmi les secteurs essentiels. Au premier trimestre 2020, la France avait déjà fabriqué plus de 1 milliard de canettes grâce à l’engagement des 1 000 collaborateurs des sites industriels pour continuer à répondre à la demande. Même au plus fort de la crise, les outils de production ont continué à tourner et les entreprises ont même gagné en adaptabilité. Face à la chute de la consommation nomade avec la mise à l’arrêt de la restauration hors domicile, l’industrie a su réagir rapidement pour adapter sa production. C’est donc avec sérénité que les professionnels ont vécu le déconfinement le 11 mai dernier. En France, les derniers chiffres parlent d’eux-mêmes. Sur le 1er trimestre, à fin mars, leurs ventes en magasins ont augmenté de +0,7% en volume et de +3,7% en valeur. La canette a même conquis des parts de marché. Désormais, 22,8% des boissons sont vendues en canettes, contre encore 21,9% fin 2019. Sur les trois premiers mois de l’année 2020, la boîte boisson a même gagné du terrain sur le marché des boissons. Elle a progressé de +0,9 point par rapport à fin 2019 pour atteindre 22,8% des boissons vendues en volume et elle représente désormais 27,4% du chiffre d’affaires, en hausse de +1,4 point vs 2019. La canette a notamment remporté des parts de marché sur les soft drinks : +0,6 point en volume et +0,8 point en valeur. Désormais, 19,8% des soft-drinks sont vendus en canettes, qui représentent désormais 29,1% de leur chiffre d’affaires. La boîte boisson reste stable sur le marché de la bière, avec une part de marché de 25,8% en volume et de 23,5% en valeur au 1er trimestre 2020.

 

 

A new certified compostable cling film for fresh-food packaging
BASF and Fabbri Group have developed a sustainable solution for cling film used in fresh-food packaging: Based on BASF’s certified compostable ecovio®, Fabbri Group produces the highly transparent stretch film Nature Fresh. Meat, seafood as well as fruit and vegetables can be wrapped manually or with automatic packaging equipment. Industrial stretch packaging is also possible. It is the first certified compostable cling film that combines optimal breathability for an extended shelf life of fresh food with high transparency and excellent mechanical properties for automatic packaging as wrapper. Nature Fresh is food-contact approved according to US and European standards.
With this property profile, the film helps to keep food fresh for a longer period of time when compared to polyvinyl chloride (PVC) alternatives used for cling film such as polyethylene (PE). As a consequence, the greenhouse gas emissions originating from food that is produced and distributed – but ultimately wasted – can be reduced. After usage Nature Fresh can be composted together with any food waste in home compost or industrial compost according to national legislation. It thus enables organic recycling and helps closing the nutrient loop towards a Circular Economy.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°648 - Mai 2020