N° 649 - Packaging - International/Panorama

 

 

 

ETATS-UNIS / UNITED STATES
Une nouvelle boîte-cadeau métal « Human Nature »
Les couleurs, finitions décoratives et textures jouent un rôle déterminant pour les emballages métalliques. La stratégie des marques est d’essayer de saisir comment ces éléments influencent et motivent les publics cibles. C’est pourquoi Crown Europe a collaboré avec la designer et analyste de tendances Laura Perryman pour créer des concepts produits et emballages attrayants. Le premier concept est une boîte cadeau à l’aspect brut s’inscrivant dans la tendance «Human Nature». L’emballage promotionnel authentique met à l’honneur la beauté de la diversité dans un paysage naturel. Il s’adresse notamment à la prochaine génération de consommateurs soucieux de la nature et désireux d’acheter des produits plus respectueux de l’environnement. Empruntées à une large palette de couleurs, les encres créent un effet minéral oxydé, avec un aspect d’usure naturelle due au temps. Sur la partie inférieure, des effets de gaufrage donnent l’impression que l’emballage a été sculpté à la main. Le couvercle de style contrasté, à l’apparence de la pierre et de texture mat, montre que le métal peut supporter des motifs opaques. En outre, la forme triangulaire et les bords arrondis sont à la fois différenciant en linéaire et facilitent la prise en mains.

 

New “Human Nature” metal gifting tin
For metal packaging, colours, decorative finishes and textures play a key role. Brands' strategy deals with trying to understand what influences and motivates target audiences. That’s why Crown Europe worked with colour and material designer and trend forecaster Laura Perryman to create new packaging concepts and exciting new products that will resonate with consumers. The first outcome is a gifting tin with raw tactility aspect illustrating the Human Nature trend. The authentic concept tin focuses on the beauty of difference within the environmental landscape. It appeals to the next generation of eco-conscious consumers seeking to purchase goods that take greater care of the environment. From a diverse colour palette, the inks create an oxidized mineral effect, giving the appearance of natural weathering over time. Debossing effects have been added to the lower section of the package’s body, lending a hand-carved appearance. The contrasting lid, designed to look like stone and featuring a matt texture, demonstrates how metal can support opaque designs. The package’s triangular construction and rounded edges are differentiating on-shelf and make the tin easier to grip.

 

 

 

JAPON / JAPAN
Une poche-tube en papier
Toppan Printing a développé une poche-tube en version papier, qui a la forme d'un tube tout en étant facile à presser comme une poche grâce à l’utilisation d’un film plus fin (0,1 mm d’épaisseur) et d’une structure pliée spéciale. La poche-tube utilise 30% moins de plastique que le tube laminé largement utilisé pour le dentifrice. L’utilisation du film breveté GL BARRIER de Toppan sur la surface intérieure garantit les performances de barrière exigées par les réglementations internationales pour les produits alimentaires et cosmétiques. Par ailleurs, les marques peuvent pleinement exploiter les avantages de la sensorialité et de la texture du papier pour communiquer sur des concepts de produits plus naturels et biologiques auprès des consommateurs.

 

Paper-Based Tube-Pouch
Toppan Printing has developed the paper tube-pouch, which is shaped like a tube and easy to squeeze like a pouch due to the use of thinner film material (0.1mm of thickness) and a special folded structure. The paper tube-pouch uses 30% less plastic than the type of laminated tube widely used for toothpaste. The use of Toppan’s proprietary GL BARRIER film on the inner surface ensures the world-class and complete barrier performance required for such items as food and cosmetics. In addition, brands can fully exploit the advantages of paper’s feel and texture to communicate more natural and organic product concepts to consumers.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°649 - Juin 2020