N° 651 - Packaging - Linéaires

 

 

 



Le marché des compotes voit apparaître sa 1e gourde en PP recyclable
Après trois ans de R&D, Andros Restauration commercialise la première gourde recyclable dans les points de vente relay, avant d’être déployée progressivement dans les grandes enseignes et en restauration hors domicile. La recyclabilité de la gourde et de son bouchon entièrement en polypropylène est garantie par Citeo après les tests réalisés en centre de tri et par des recycleurs. Autres améliorations : un poids allégé de 9%, une empreinte carbone réduite de 25% et une consommation d’eau diminuée de 17%. Quant aux emballages carton contenant les gourdes, ils sont certifiés FSC. La gourde recyclable Andros anticipe l’arrivée, dans quelques semaines, de l’extension de la consigne de tri qui permettra aux Français de mettre tous leurs emballages dans le bac jaune. Aujourd’hui, ce sont plus de 600 millions de gourdes qui sont consommées par an en France, soit environ 4 200 tonnes de matières (du plastique pour l’essentiel) qui sont jetées sans être recyclées. Andros Restauration mettra à disposition de ses clients un format snacking spécifique RHD de 20 x 120 g dès le 1er janvier 2021. Le lancement ne laisse pas indifférent Materne, principal concurrent d'Andros au rayon des compotes en France. La marque du groupe Bel estime que la nouvelle gourde en PP ne peut être recyclable faute de filière aujourd'hui opérationnelle dans l'Hexagone. Une procédure en justice vient d'être lancée, le Tribunal de Lyon saisi par Materne sur ce point technique.


 

 

 

 

Des flacons shampoings à base de plastiques 100% recyclés
Timotei se réinvente et couple ses formules naturelles à des emballages écologiques. Fort de ses engagements RSE, la marque a développé, pour sa nouvelle gamme capillaire d’origine végétale, de nouveaux flacons intégrant 100% de plastique recyclé contre 25% sur ses anciens modèles. Grâce à cette initiative, cinq millions de bouteilles en plastique vierge seront économisés sur le marché français. En parallèle, Timotei cherche à assurer la recyclabilité de ses produits et décide de supprimer les plastiques opaques ainsi que les colorants de ses flacons, et habille donc ses bouteilles de shampoings transparentes d’un visuel imprimé sur une étiquette elle aussi transparente.

 

 

Un flacon de parfum aux courbes atypiques
La marque italienne Valentino, licence du groupe L’Oréal, a fait appel à Verescence pour le flacon de son nouveau parfum Voce Viva, en collaboration avec Lady Gaga. Le parfum disponible en flacon en verre de 30 ml et 100 ml se démarque avec sa forme atypique par ses épaules plates et une répartition homogène du verre avec les «studs» rentrants sur les côtés sur plus de 10 mm, rappelant ainsi une silhouette féminine. Autre particularité : le flacon a été rebrûlé pour accentuer sa brillance toute en conservant ses arêtes saillantes. Réalisé par le site de Verescence Mers-les-Bras et décoré par l’usine Verescence Orne, le flacon est coiffé d’un bouchon à la forme carrée fourni par Qualipac, et équipé d’une pompe de Silgan Dispensing.
Fournisseur flacon : Verescence - Fournisseur pompe : Silgan Dispensing Fournisseur emballage : Autajon - Fournisseur bouchon : Qualipac

 

 

Une brique de lait d’origine végétale
Agrilait lance son lait 100% bio et breton habillé d’une brique d’origine végétale en papier craft Tetra Brik Edge et d’un bouchon, fournis par Tetra Pak. Avec 82% de matériaux d’origine végétale, cet emballage craft est essentiellement composé de carton certifié FSC issu de forêts protégées, et dispose également d’une part de plastique végétal issu de la canne à sucre, certifiée BonSucro. Un choix qui permet de réduire le poids de la bouteille de 5% et son empreinte carbone de 19%, selon une mesure en comparaison à la Tetra Brik Edge 1L classique. Une démarche et des chiffres certifiés par l’organisme indépendant Carbon Trust. Autre avantage : la brique peut être ensuite recyclée pour une seconde vie (enveloppes, papier, boîtes, mobilier urbain).
Fournisseur : Tetra Pak

 

 

Des barquettes bois pour les plats préparés
Fin 2019, le lancement de leurs premiers plats cuisinés emballés dans des barquettes bois a permis une économie de 65 tonnes de plastique en l’espace d’un an. Face à ce succès – 3,2 millions d'unités vendues et un taux de réachat supérieur à 40%, Fleury Michon poursuit l’extension de sa gamme avec quatre nouvelles recettes. Dans une démarche de reboisement, ce concept de barquette en bois de peupliers labellisés réduit de 80% l’utilisation de plastique de la marque et utilise 25% de plastique recyclé. En parallèle, la marque a amélioré la recyclabilité de ses emballages en privilégiant le PET en substitution du PVC et par une diminution régulière de ses emballages (-34% pour les produits surimi en dix ans). Et d’ici 2021, les quatre références de sa gamme «Cassolettes en grès» passeront dans des contenants en verre réutilisable et le noir carbone sera éliminé de ses emballages en plastique pour une meilleure recyclabilité.

 

 

Première bouteille grise en 100% rPET opaque
Pour la première fois dans la grande distribution, Intermarché commercialise une bouteille en 100% rPET opaque pour la Laiterie Saint-Père (unité de production d’AgroMousquetaires, pôle agroalimentaire du Groupement Les Mousquetaires), prouvant la faisabilité du recyclage en boucle fermée de ce contenant : une bouteille triée redevient donc une bouteille, illustration même d’une économie circulaire et d’un projet soutenu par l’un des consortiums qu’accompagne Citeo. Ces nouvelles bouteilles sont utilisées pour contenir le lait écrémé bio 1L Pâturages. Elles sont proposées depuis début octobre, à 60 000 exemplaires, dans plus de 400 points de vente bretons et franciliens. Le PET recyclé permet de se substituer au PET transparent auquel est ajouté un opacifiant. Léger et assurant l’étanchéité sans opercule, le PET opaque des bouteilles sur le marché est actuellement recyclé pour devenir des fibres textiles et des isolants. Cette technique a l’avantage d’utiliser uniquement du plastique déjà existant sur le marché. Pour le moment, il s’agit d’un test lancé sur deux régions, la Bretagne et l’Ile-de-France, car le rPET opaque exige une filière de recyclage dédiée et reste encore rare sur le marché des matières recyclées. L’objectif est de les démocratiser et de les étendre sur d’autres produits, en commençant par les références bio. Intermarché s’engage à atteindre 100% d’emballages recyclables, réutilisables, ou compostables à domicile d’ici fin 2025.

 

 

Une vodka au design détourné
Vodka 100% artisanale de Bourgogne, XAU imite la forme d’un lingot d’or posé dans un écrin aménagé pour le présenter en position inclinée. La bouteille de 2200 grammes a été fabriquée à la main par un maître verrier et recouvert d’or 24 carats. Son nom XAU évoquant le code de l’once d’or sur les marchés boursiers. Ses deux créateurs ont notamment collaboré avec Protolabs, spécialiste de fabrication additive et d’impression 3D, ainsi que le bureau de design Comate pour une «technologie de bouchage spécifique» : ils ont réalisé en moins d’un mois un insert discret logé dans le bouchon et destiné à assurer la liaison avec la seconde partie du flacon, avec la juste dose de force nécessaire pour l’ouverture. La vodka est présentée dans un coffret à charnière noir recouvert de papier type Metal-X CMB 47505 Titanium avec un marquage à chaud or sur l’extérieur et l’intérieur, où le flacon est protégé grâce à un pochon en microfibre Bamatex avec un cordon en satin et orné d’un marquage à chaud or également. En édition spéciale et limitée, seulement 1400 bouteilles de 50 centilitres sont disponibles en France.
Fournisseur bouchon : Protolabs / Designer : Comate

 

 

Des écrins de rouge à lèvres biosourcés et rechargeables
Le Rouge Français commercialise un écrin de rouge à lèvres éco-rechargeable et biosourcé transparent. Son étui conçu à partir du biomatériau recyclable, l’huile de ricin, promet une résistance «à vie», une légèreté inédite et une transparence cristalline. En plus de répondre à son engagement de développer des emballages à l’empreinte carbone réduite, ces écorecharges sont personnalisables et interchangeables. En effet, lors de l’achat d’un rouge à lèvres, chaque étui propose un mécanisme simple avec peu de pièces. Une cartouche permet d’interchanger et d’accueillir au gré des envies une éco-recharge de la gamme. Ces dernières sont développées avec des composants uniquement recyclables et sont disponibles en 15 couleurs.