cosmoprof
   
N° 643 - Packaging - Linéaires

 

 

 



Durable de la tête aux pieds
Soutenu par une large campagne de sensibilisation et médias TV, Nestlé a lancé le 18 novembre dernier une nouvelle bouteille Vittel 75 cl totalement composée de PET recyclé. Dotée d’un bouchon «sport», cette bouteille d’eau s’inscrit dans les tendances de consommation nomade actuelle, couplée au besoin de durabilité des emballages. Pour cette occasion, l’habituelle étiquette rouge et blanche de la marque d’eau minérale se pare d’une écriture verte sur un fond brun, style kraft. La division Waters du groupe Nestlé appuie sa communication autour de l’éco-conception de sa bouteille, avec l’annotation «Bouteille 100% matière recyclée» mise en avant aux côtés du nom de la marque. A l’ère de l’économie circulaire, cette bouteille 100% rPET, du bouchon à la bouteille, s’inscrit dans l’engagement qu’a signé Vittel en février dernier : le Pacte National sur les emballages plastiques. Et cette action s’inscrit également dans la lignée de l’inauguration de son Institute of Packaging Sciences à Lausanne (Suisse), qui va permettre au groupe Nestlé d’accélérer ses recherches dans la conception de bouteilles à partir de matériaux biosourcées et biodégradables, en s’appuyant également sur des partenaires comme Carbios ou Danimer.

 


 

 

 

 

Un flacon vintage clin d’œil à la maroquinerie
La nouvelle fragrance de la marque new-yorkaise Coach s’inspire «du road-trip au cœur des terres du Grand Ouest américain» explique le parfumeur Antoine Maisondieu. Inspiré par l’univers vintage des apothicaires, le flacon en verre de Coach Dreams – rappelant les courbes d’une fiole – est réhaussé d’un capot argenté en forme de rose se refermant sur elle-même. Un anneau en cuir enserre la base du capot, et fait écho à la longue tradition du travail de maroquinier de la maison Coach. Sur la base du flacon, un anneau soutient un piédestal, avant de pouvoir découvrir la couleur rosée du jus. Le flacon est habillé d’une étiquette sobre blanche, sur laquelle le logo signature des chevaux et de la calèche symbolisent le savoir-faire artisanal de la marque, et rappelle la tradition maroquinière. Enfin l’étui du flacon est également orné du logo Coach, et habillé d’un voile de paillettes roses, un scintillement qui rappelle le nom de la référence : Dreams.
Designer flacon et étui : Baron & Baron - Verre : Stoelzle - Capot : Albéa - Anneau de cuir : Oriol & Fontanel - Etui : Printor

 

 

Le recyclage des capsules de café facilité
Depuis la fin du mois d’octobre, l’entreprise TerraCycle a mis en place un programme de recyclage pour les capsules de café de la marque Café Royal. Conscient des enjeux liés au tri, la marque de café suisse s’engage donc pour que les capsules d’aluminium ne terminent pas incinérées. Et comme l’extension des consignes de tri n’est pas encore finalisée, certaines régions de France ne peuvent jeter leurs capsules dans le bac de tri. Avec le programme de recyclage, les consommateurs de cafés peuvent envoyer leurs capsules en aluminium à TerraCycle pour les recycler. Le consommateur peut soit les envoyer directement lui-même, soit les déposer dans un centre de collecte près de chez lui. Pour chaque kilo de capsules recyclées, l’utilisateur cumule 1€, qu’il peut ensuite choisir de reverser vers des associations. Ouvert à tous et entièrement gratuit, le programme de TerraCycle pour Café Royal a pour vocation d’augmenter le taux d’aluminium recyclé, pour la fabrication de nouveaux objets (boîtes en métal, canettes, cadres de vélo…).

 

 

Un couvercle sans aluminium pour les produits laitiers
Arla, la plus grande coopérative laitière internationale, a lancé en Finlande sous sa marque éponyme un yaourt Luonto+, dans quatre parfums différents (mangue, poire, vanille et myrtilles). Pour ces nouvelles références, Arla a fait le choix d’un opercule sans aluminium pour s’orienter vers une solution à base de carton, recyclable et offrant une empreinte carbone plus faible que l’aluminium. Les opercules sont composés du matériau Walki-Lid de Walki, et fabriqués par l’entreprise finlandaise Pyroll, spécialisée dans la production de carton et la transformation du bois pour les emballages. Cet opercule constitue, malgré l’absence totale d’aluminium, une solution barrière efficace aux arômes, à la vapeur d’eau, et au gaz carbonique. Facile à retirer pour le consommateur, il dispose néanmoins d’une bonne résistance à la déchirure. «Il faut aussi souligner que l’opercule est facile à imprimer, et s’intègre facilement aux process d’emballage de nos clients», explique Marko Manu, directeur des ventes chez Pyroll. «Et en plus de ces possibilités de traitement technique, l’opercule répond aux normes de sécurité alimentaire, et garantit la conservation du produit en rayon», ajoute-t-il. La solution a également été choisie par Arla pour le lancement en Suède d’un cottage cheese et d’une crème fraîche.
Fournisseur matériau opercule : Walki - Fabricant opercule : Pyroll

 

 

Plus d’économie, moins de tubes
Après un lancement en 2018 sur la gamme Moltonel, Lotus poursuit la conversion de ses papiers toilettes vers des références sans tube, avec la gamme Confort. Quatre ans de R&D ont été nécessaires pour penser une technologie brevetée par le groupe Essity – une entreprise suédoise spécialisée dans l’hygiène, dont fait partie Lotus – qui permet à l’utilisateur d’utiliser l’intégralité de son rouleau, sans que les feuilles ne s’éparpillent. Sans mandrin, le challenge a été technique : garder un papier de qualité, tout en assurant la problématique de transport et de stockage, notamment une bonne résistance des rouleaux à la pression verticale (l’empilement). D’un point de vue développement durable, c’est 59% de réduction des déchets sans le mandrin, et des consommations d’énergie et d’eau sur le site de Gien en France, où les rouleaux de papier toilette sont développés. «Nous sommes satisfaits des lancements de nos deux premières références sans mandrin», explique Christian Bourret, responsable projets d’amélioration continue pour le site de Gien. «Si ces références rencontrent un succès suffisant, nous pouvons très bien imaginer passer sur du sans-tube sur toutes nos références de papier toilette, voire sur des essuie-tout». Conditionnés par 4 ou par 6, les rouleaux Confort ou Moltonel sont deux fois plus long qu’un rouleau classique, permettant un gain de place pour le transport, et un changement de rouleau moins fréquent pour l’utilisateur. A l’heure actuelle, selon Nielsen, les rouleaux sans-tube ne représentent que 8,5% (environ 2 millions de rouleaux par jour) de la production française, sur un marché en légère croissance en valeur (+1,7% en 2018).

 

 

Les canettes disent adieu au plastique
Dans le cadre d’un investissement de l’ordre de 22 millions de livres sterling, Heineken UK a annoncé vouloir remplacer les anneaux de regroupement et les films rétractables en plastique de l’ensemble de sa gamme de canettes de bière et de cidre. La solution trouvée ? Un porte-canette 100% carton durable. Cette initiative devrait, selon le géant brassicole néerlandais, économiser plus de 500 tonnes de plastique par an, soit l’équivalent de 94 millions de sacs plastiques. Le nouvel emballage a été conçu non seulement pour se passer de plastique, mais aussi pour minimiser la quantité de matériaux utilisés et réduire les déchets. L’alternative carton choisie est recyclable et compostable tout en étant «robuste et facile à saisir», affirme Heineken. Cette innovation sera déployée sur les packs multi-canettes Heineken, Foster’s et Kronembourg 1664, et sera disponible chez les détaillants britanniques à partir d’avril 2020. Toutes les autres marques de la firme seront équipées du même emballage d’ici à fin 2021.

 

 

Le français séducteur célébré par Rochas
La maison Rochas signe une nouvelle référence dans sa gamme de parfumerie masculine, une signature «parisienne du néo french lover». L’Homme Rochas, le nom de la nouvelle fragrance composée par le parfumeur Bruno Jovanovic, est orienté autour de la séduction et de l’élégance à la française. Le flacon en verre est massif, taillé pour une prise en main assurée, et rappelle les costumes masculins Rochas, grâce aux fines rayures inspirées des rubans ceintures à l’intérieur des doublures. Teinté bleu profond, le flacon est coiffé d’un capot argenté aussi massif que l’objet de verre. Entre les rayures horizontales du flacon, au centre, une plaque de métal révèle élégamment le nom de la fragrance. Celui-ci est habillé d’un étui d’une nuance exactement identique, réhaussée d’un bandeau bleu marine plus soutenu, faisant écho à l’ensemble des parfums Rochas.
Verre : Stoelzle - Capot : Qualipac - Pompe : Silgan - Plaque : Seram - Etui : Nortier