N° 623 - Packaging - Linéaires

 

 

 

Le flacon au fil de soie
Pour son nouveau parfum Twilly d’Hermès, la Maison remet à l’honneur son flacon «inspiré des lanternes de calèche» décrit le verrier. Il imprime surtout son identité autour du célèbre carré de soie qui, lorsqu’il devient un ruban autour du poignet, prend le nom de Twilly. Hermès «tisse le lien et noue une complexité» avec les jeunes filles à qui la marque destine son flacon décliné en 30, 50 et 85 ml.
Le flacon se caractérise par une répartition équilibrée du verre et une maîtrise de la gravure en finesse. Le pistolettage rose pâle éclaire la brillance du verre et la transparence de la base, marquant un contraste avec le capot noir qui comprend trois éléments. Il est réalisé en bi-injection : du PP venant en surmoulage sur une pièce en ABS densité 2 pour donne du poids à la pièce, une caractéristique souvent recherchée par la parfumerie de luxe. Le capot est ensuite verni, pour lui apporter brillance et améliorer sa qualité afin de répondre aux exigences de non-rayure. Pour sa bonne tenue sur le flacon, deux éléments sont ajoutés : un insert à l’intérieur (gravé avec le nom Hermès) et à l’extérieur une bague injectée en PP. Ces deux parties sont en PP recyclable.
Une fois les trois pièces assemblées, le capot part chez le fournisseur qui va nouer les fils de soie et de couleurs «comme un foulard qui enserre le capot». Livrés à l’entreprise, ces liens sont cousus manuellement sur la bague inférieure du capot afin de le rendre inviolable.
Sur la face avant du flacon, une étiquette ronde en papier où figure le nom du parfum et de la marque.

Flacon : Pochet du Courval - Capot : Axilone - Ruban de soie : Oriol et Fontanel - Etiquette papier : DB premium

 

 

Un flacon qui tient dans la paume d’une main
Fabricant de bougies parfumées, la Maison Trudon lance une gamme de parfums de peau masculins féminins, avec cinq références, toutes dans des flacons identiques. Leur design emprunte à l’univers Cire Trudon ses codes et matériaux. Le flacon de 100 ml est coiffé d’un capot en verre strié de cannelures reprenant les codes de la Maison. Teinté, il crée un élégant contrepoids vert avec la base du flacon. «Nous avons recherché le diamètre parfait pour la base du flacon afin qu’il puisse tenir dans la paume ; son col est bombé pour mettre en valeur son capot. Une fenêtre, en creux, «loge» l’étiquette qui semble être encadrée à la manière d’une Marie-Louise».

 

 

La simplicité vue par Karl Lagerfeld
Après le lancement d’un duo de fragrances en 2014, la Maison Karl Lagerfeld écrit un nouveau chapitre avec Fleur de Pêcher et Bois de Vétiver, un duo féminin masculin. Pour le flacon, la marque joue sur «des traits sculpturaux, des lignes pures et modernes, affranchies du superflu». Disponible en 50 et 100 ml, ce bloc de verre massif se veut sobre et élégant habillé d’un dégradé pêche translucide pour elle, gris fumé translucide pour lui. Sur le même modèle, le capot transparent qui s’ajuste à la coupe architecturale des flacons est simplement coloré par un insert qui en cohérence reprend les teintes du flacon, pêche rosé pour elle, gris profond pour lui. La colonne de verre que forme le flacon n’est perturbée par aucune étiquette : le nom de la fragrance est simplement marquée sur le verre, soutenu par le nom du couturier en tout petit inscrit à la base du flacon. Celui-ci est proposé dans des étuis fourreaux texturés «blancs et raffinés» pour elle, «noirs et stylisés» pour lui, rappelant tous deux le cuir grainé. Comme touche de finition, un bandeau pêche ou gris bleuté en trompe-l’œil, mettant en exergue le nom de l’ingrédient surpiqué en lettres majuscules.
Design du flacon : Pi Design - Verrier : Stolzle - Pompe : Silgan - Capot : Texen CMSI - Plaque métallique : Tesem - Décoration du flacon : Atelier Sérigraphique de la Bresle - Cal

 

 

L’effet béton dans l’univers raffiné du parfum
Avec Concrète, le nouveau parfum de Comme des garçons, la marque se sert du béton, matériau omniprésent dans nos paysages, pour offrir un flacon à l’aspect un peu «brut dans l’univers «raffiné» de la parfumerie. Chaque acon dont le jus est préservé dans du verre, se démarque par une imitation béton par laquage. L’irrégularité du décor se retrouve avec le capot qui n’est pas centré, et la forme du flacon, taillé avec des bords arrondis et des épaules plus larges que la base.
Design : Pauline Deltour

 

 

Des gâteaux en coffret à offrir et à conserver
A l’approche des fêtes de fin d’année, Bonne Maman lance deux coffrets de gâteaux festifs, en carton. Si la marque a conservé son identité visuelle (une bande de carreaux rouge et blanc sur fond blanc), elle a ajouté sur un fond très blanc des motifs qui forme une guirlande pour mettre en valeur les photos des gâteaux et pour rappeler l’esprit de Noël.
Le coffret «gourmand» contient un assortiment en vrac de 10 pâtisseries emballées chacune dans un sachet avec une DLUO de 112 jours. Le coffret à tartelettes est, lui, en carton compact plus rigide pour inciter les consommateurs à le conserver. Il renferme 18 tartelettes, également en sachet individuel, mais rangées dans des compartiments, avec une DLUO de 270 jours. Les deux coffrets sont disponibles en GMS.

 

 

Un look plus gourmand pour Yopa
Lancée en 2014, la gamme de yaourts Yopa! de Yoplait s’habille d’un nouveau design. Sur ce segment de dessert gourmand, en pleine croissance assure la marque, elle a souhaité élargir sa cible et s’imposer comme un produit plaisir auprès de la famille. Le pack qui abandonne le blanc et bleu pour afficher un univers «gourmand», s’habille d’un logo noir chic et d’un décor mettant en avant la naturalité (un fond de planches en bois clair) et la gourmandise (un bol généreusement rempli et des fruits). Le plaisir sain, nouveau credo, s’illustre dans un tampon vert soulignant l’origine naturelle des ingrédients. L’aspect consistant est simplement évoqué au dos du pack par le visuel d’une cuillère retournée et par la mention «Onctueux et consistant» qui chapeaute la marque.

 

 

Lustucru retourne aux sources avec sa boîte d’œufs à base d’herbes
Avec les nouveaux packagings de ses œufs bio sur lesquels Lustucru affiche le logo de la chartre «Bleu, Blanc, Cœur», la marque veut rappeler l’origine naturel du produit qui s’inscrit dans la tendance «sauvage» décryptée par l’agence de design et qui marque «un retour aux fondamentaux, aux saveurs et aux origines oubliées». Ce n’est plus la poule qui est représentée mais l’œuf auréolé d’un éclat de lumière. Ce look illustre la nouvelle démarche de Lustucru qui souhaite «distribuer des produits soucieux de l’impact écologique». Dans cette optique, la boîte est produite à partir un matériau à base d’herbes pour «rappeler que les poules sont élevées en plein air». Un packaging «home compost».
Design : Feria Style&Design

 

 

La naturalité se conjugue avec la sobriété du packaging
Les boissons à base de fruits et légumes, et autres smoothies, marquent une tendance très forte sur le marché des boissons. Dans cette lignée, Green-Shoot, spécialiste de soupes de légumes, lance sa collection de gaspachos. Pour ses trois références, la marque a choisi des bouteilles en plastique de 750 ml. Et pour sa gamme nomade le format 330 ml. La marque suit le code graphique qui semble progressivement s’imposer sur ce segment : sobriété du design et valorisation du contenu. Une simple étiquette avec l’illustration de la recette.