N° 617 - Packaging - Linéaires

 

 

 

Des flacons de niche
Après avoir travaillé, notamment, pour Lacoste et Dolce&Gabbana, Jean-Michel Duriez lance sa propre collection de parfums : «Paris-sur-Seine». Les flacons des sept premières créations sont réalisés par Pierre Dinand qui a travaillé selon trois critères : le poids du verre, le jeu de lumière et la mise en valeur de la fragrance. «L’inuence légèrement art déco du flacon est marquée par les godrons dépolis ; sa silhouette ronde et généreuse en arc-en-ciel rend hommage à l’architecture parisienne, ses ponts et ses nombreuses arcades» indique le designer. Le capot, en zamak et doré à l’or fin, s’inscrit «dans la même recherche que les godrons et leur jeu de lumière». Un cordon orange et une médaille griffée JMD scellent le capot sur le flacon. Ce dernier est vendu dans un coffret-tiroir.

 

“Le Jardin retrouvé» que relance Michel Gutsatz est d’abord une histoire de famille. Quand son grand-père Yuri arrive à Paris après la première guerre mondiale en 1933, il travaille dans une société de parfums. A la fin des années 50, il part en Inde avec sa famille, pour mettre sur pied et diriger une usine de parfumerie pour son employeur. Il y reste six ans. En 1975, face à la progression du marketing, il créé Le Jardin Retrouvé. Ce fût la première création de ce qui s’appellera plus tard «les marques de parfum de niche». A sa mort, en 2005, Le Jardin Retrouvé décline doucement, sans toutefois disparaître. M. Gutsatz décide aujourd'hui de le faire renaître, avec plusieurs fragrances. Le parfum est présenté dans un coffret Le Nécessaire, il comprend un estagnon en aluminium de 125 ml contenant l’Eau de Parfum qui permet de garder frais le parfum comme au premier jour, deux flacons vides (50 et 15 ml) sérigraphiés, et fermés par un bouchon en bois, ainsi qu'un entonnoir.

 

 

Guerlain joue le mythe et la sobriété
«Joyeuse tubéreuse», qui appartient à la collection L’art et la matière de Guerlain, est l’un des deux nouveaux parfums de la marque. Celle-ci a opté pour un flacon sobre, aux lignes épurés, dont la transparence laisse apparaître la couleur de la formule. Une plaque en métal doré est apposée sur la tranche du flacon, avec pour inscription «Joyeuse tubéreuse». Son capot est en bois. Vendu avec le parfum, le coffret «toucher cuir» couleur améthyste, tout comme le tissu satiné qui se trouve à l’intérieur, se veut l’emblème des tonalités du 68, Champs-Élysées, adresse mythique de la Maison. Sur le dessus, les mots «Guerlain Paris» sont embossés en ton sur ton, juste en dessous du symbole de la Maison Guerlain : un astre solaire.

 

Le second «nouveau» parfum de la marque de luxe, «Mon Guerlain», avec pour égérie Angelina Jolie, revient sur le devant de la scène, en s’inspirant du célèbre flacon quadrilopé imaginé par Gabriel Guerlain en 1908. Celui-ci servit d’écrin aux fragrances mythiques et s’imposa au fil des années comme l’un des flacons iconiques de la Maison Guerlain. Epuré, sobre, graphique, il s’était inspiré d’un flacon d’alchimiste et doit son nom - quadrilobé - à son bouchon travaillé dans la masse pour obtenir une forme semblable à quatre lobes.

 

Dans sa version actuelle, «Mon Guerlain» le réinterprète de manière plus contemporaine, tout en s'inspirant des racines de la Maison de parfum. Ainsi, un poids de verre a été rajouté. Aujourd’hui, le parfum se diffuse, aussi c’est un flacon avec pompe qui est proposé. Par ailleurs, une parure d’or au niveau du col du flacon a été rajoutée. D’autre part, pour obtenir une facette qui ressemble à un diamant, les arrêtes du flacon sont plus saillantes. En outre, le nouveau flacon joue la sobriété avec le nom qui est simplement gravé sur la partie basse du flacon.

 

L’eau de parfum-EDT est déclinée avec trois références (30, 50, 100 ml), un flacon d’1L, ainsi qu’un gel douche et un lait parfumé (200 ml) pour le corps.

 

 

Un parfum à la belle étoile
La nouvelle édition limitée «L’étoile des rêves» de Mugler réinterprète le parfum Angel, et s’inscrit dans la tradition du boudoir, comme un rituel de parfumage de nuit. Le vaporisateur poire lui apporte un côté glamour, en plus du style oriental rendu par sa couleur bleue nuit et les motifs étoiles. Le flacon est teinté, et son décor est réalisé grâce à une tampographie en réserve sur les motifs et un dépolissage acide.
Fournisseur (vaporisateur) : Aptar Beauty + Home

 

 

 

Au rayon hygiène corporelle, la couleur perd du terrain
Sur le marché de l’hygiène-beauté en perte de vitesse (-2,7%(1)), les couleurs qui caractérisent notamment le rayon douche (-3,3%(1)) sont en train de passer. Les marques se font plus originales avec des packagings différenciants.

 

- Sur un segment de marché encore peu encombré, Energie Fruit cherche à se distinguer avec un gel douche en mousse. Outre le produit, il se distingue avec un packaging inhabituel au rayon douche. Le graphisme du flacon s’inspire de la BD en reprenant les vignettes. L’aérosol est décoré avec une impression offset des dessins d’Angeline Melin, illustratrice de mode. Ils représentent un couple dans des paysages exotiques, donnent un côté pop au packaging. La crème de douche en mousse d’Energie fruit fait son entrée en GMS en format 200ml, avec deux références, couleur pêche pour celle au monoï et violet pour celle aux fruits de la passion.

 

- Proposé par Birchbox, le gel douche de la marque thaïlandaise Yuthika, lui, se pare d’un packaging beaucoup plus sobre. Vintage, il est en adéquation avec l’inspiration de la gamme : les recettes de beauté traditionnelles asiatiques à base de plantes. Sur le flacon ambré de 250ml est apposée une étiquette minimaliste, avec un fond rose et de légères figures géométriques blanches et régulières. Viennent s’ajouter simplement le nom de la marque, son emblème (un jasmin blanc), le parfum du produit (en l’occurrence, le jasmin), et quelques indications comme la contenance, etc.

 

- Le best-seller du Laboratoire Garancia, Pschitt Magique, produit de soin pour la peau, s’habille d’une nouvelle parure de végétaux et de fleurs issus de sa formule. Ces motifs effet broderie sont réalisés grâce à la sérigraphie. Ce nouveau packaging, en édition limitée d’inspiration bohème, est en ligne avec la mode et des accessoires haute couture de cet été. Le flacon de 100ml qui correspond à deux mois de soin aux six extraits botaniques est vendu en pharmacies, parapharmacies et chez Sephora.

 

(1) Chiffres en volume 2016, extraits de LSA - 6 Avril 2017.

 

 

Des madeleines bien marketées
Spécialisée dans le snacking, la biscuiterie familiale La Trinitaine propose avec ses madeleines une nouvelle gamme «comptoir» pour s’adapter à la consommation nomade. Les madeleines sont réunies dans vingt petites boîtes en carton rassemblées dans un présentoir - PAV en carton. Le packaging joue la simplicité, avec le logo de la marque qui s’installe comme un cachet entre la bande noire supérieure et le reste de la boîte blanche. Le PAV met en avant la mention «fabriqué en Bretagne» sur le devant, ainsi que le drapeau français. Cette présentation favorise l’achat coup de cœur aussi bien sur les comptoirs que sur les buffets petits-déjeuners en hôtellerie, où les madeleines sont présentées dans des sachets qui reprennent le même design que les boîtes.

 

 

Des emballages pour viennoiseries plus lisibles
L’ensemble des packagings des viennoiseries de La Boulangère & Co a changé, avec un logo plus important, et une augmentation de la surface de communication. La marque met davantage en valeur le nom des gammes avec plus de précisions (pain tranché, tressé etc…) pour une compréhension plus rapide. La mention «pur beurre» bénéficie d’une meilleure exposition sur le pack. Ces emballages, accompagnés de recettes, sont inspirés de «l’esprit traiteur», avec une première partie en transparence qui permet de voir le produit, et une deuxième avec la photo du produit sur fond blanc.