N° 631 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Dossier

 

 

 

Conditionneurs à façon : un métier à 360°
Outre la fabrication des formules, les conditionneurs à façon proposent de plus en plus de services : sélection des ingrédients, packaging, règlementation... Ils investissent fortement dans le but de répondre aux besoins des marques pour des produits clé en main.

 

Eric Bouvier, pdg de Strand Cosmetics Europe, voit deux raisons principales aux multi-activités que doit proposer le conditionneur : «les marques souhaitent souvent une prestation clé en main, ce qui engage d’ailleurs de grandes responsabilités pour le sous-traitant. En parallèle, le processus s’est complexifié avec une montée en puissance des contraintes réglementaires relatives à la formulation, la nécessité de disposer d’un équipement de production de dernière génération dans le respect des BPF, d’une R&D à la pointe… A cela s’ajoute le «time to market» qui ne cesse de diminuer» analyse-t-il, en insistant sur le mot «sous-traitant». Les conditionneurs à façon se dotent, en effet, peu à peu de l’expertise nécessaire à chacune des étapes de la chaîne de valeur.

Les principales demandes des marques se concentrent sur un service clé en main, depuis la formule personnalisée jusqu’à la supply-chain, la gestion des affaires règlementaires - avec par exemple la constitution des dossiers information produits, ou encore le sourcing d’ingrédients. La société ABO Cosmétiques/Cegedis, qui fabrique crèmes et parfums, se charge de la préparation des commandes pour les expédier dans le monde entier vers les clients. Une activité qui représente 50% du chiffre d’affaires du groupe. «Pour les clients étrangers, nous pouvons également assurer la gestion des commandes d’achat de composants en Europe ou à l’international, pour des marchandises du grand export, conditionnées en France puis réexpédiées à l’étranger. Nous gérons les aspects financiers en interne pour éviter que nos clients paient des taxes d’import et de réexport - c’est ce qu’on appelle le perfectionnement actif» décrit Michel Barbaise, fondateur de Cegedis et pdg du groupe. A terme, en partenariat avec d’autres sociétés, il souhaite s’occuper des dossiers de conformité des produits, en lien avec la règlementation européenne.

 

 

 

 

Contract manufacturer : a 360 degree job
On top of formulations, manufacturing and filling, contract manufacturers offer more and more services : ingredients selection, packaging, regulations… Some are also in charge of picking and shipping products (ABO/Cegedis, Cosinus-Servicosm), and some develop their own packaging ranges (Groupe GM, ABO, Strand Cosmetics Europe). They strongly invest to match customers needs for turnkey solutions.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°631 - Septembre 2018