SteelForPackaging
   
N° 638 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Dossier

 

 

 

Pots : des solutions “vertes” adaptées aux différents marchés
Les fournisseurs conçoivent diverses solutions de pots plus écologiques pour répondre aux besoins des marques selon leurs segments de marché : pots rechargeables, fabriqués en bioplastiques, intégrant des matériaux recyclés, et / ou ornés de décoration moins polluante...

 

“Les marques du luxe ayant de fortes contraintes d’esthétique, elles s’orientent vers des pots rechargeables et conçoivent alors des emballages encore plus luxueux et qualitatifs. Sur le secteur du «mass market», l’éco-conception - qui passe par une réduction de la quantité de matière utilisée - est source d’économie. Outre l’allègement des packs, on constate le passage de petits contenants à de plus grands», résume Didier Bourgine, pdg du fournisseur Augros Cosmetic Packaging. Quant aux marques dont les formules sont naturelles ou bio, elles optent pour des pots en bioplastique.

 

Le groupe Verescence a développé plusieurs solutions visant à réduire l’impact environnemental de ses emballages. Astrid Dulau-Vuillet, directrice marketing et communication, constate depuis un an une accélération du marché sur ces solutions, et un passage du plastique au verre. En 2015, le verrier avait lancé une version améliorée de son Verre Infini®, «le Verre Infini® NEO»: elle contient 90% de verre recyclé, dont 25% de PCR (verre ménager recyclé), 65% de PIR (calcin interne réintégré) et 10% de matière première vierge. «Ce pourcentage permet d’obtenir un verre blanc, qui répond aux codes des marques du luxe. Il y a dix ans, notre Verre Infini® contenait 100% de matière recyclée mais sa teinte était légèrement verte», souligne-t-elle. L’autre solution exploitée par les verriers est l’allègement du poids du verre, sans compromettre la résistance et l’aspect esthétique du matériau. «Nous travaillons sur la répartition du verre au niveau des parois des cotés et du fond du pot : elles sont plus fines et très droites, plus homogènes», ajoute-t-elle. La marque Guerlain a, par exemple, choisi pour son produit «Orchidée Impériale» un pot dont le poids a été réduit de 62% par rapport à sa version d’origine. Le pot destiné à la crème «Abeille Royale» de Guerlain, en Verre Infini® NEO, est lui aussi allégé. Bilan : son empreinte carbone a été réduite de 44% sur un an, ce qui représentent 565 tonnes d’émissions de CO2 en moins, selon le verrier.

 

 

 

 

 

 

 

Cosmetic jars: “green” solutions to adapt various markets
Brands can now choose between different jars solutions, considered as more sustainable. Refillable jars - as the ones from Verescence, Eurovetrocap or Texen - are an option mostly for luxury brands. Various bioplastics are now available, which opens new paths to suppliers: Quadpack transforms the Sulapac biodegradable and microplastic-free material to produce jars, while PRP Creation is trying Ecozen and Eastlon bioplastics. Recycled materials - used by Augros, PRP Creation - are gaining in quality thanks to new recycling process based on a specific green chemistry. Decoration is also getting greener, with improved processes and inks.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°638 - Mai 2019