N° 650 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Dossier

 

 

 



L’impression numérique au cœur de la personnalisation
La personnalisation des produits cosmétiques est étroitement liée à l’impression numérique. Les machines vont de plus en plus loin dans la flexibilité, la précision des couleurs, le réalisme du rendu – permettant ainsi aux fabricants d’emballages de proposer de nouvelles solutions de personnalisation, et de tenir des délais de plus en plus courts.

 

Avec l’impression numérique, il est devenu facile de changer les éléments graphiques d’un packaging à faibles coûts, sans outil supplémentaire – une solution idéale pour personnaliser les emballages sur de petites séries, voire à l’unité, bien que cela reste rare. «Le vrai atout du numérique, c’est l’agilité – et en ce moment, c’est essentiel. Entre la signature du bon de décor et la livraison des étuis, il s’écoule une semaine. Les délais de livraison s’accélèrent encore. La personnalisation ne fonctionne que dans des délais courts, pour être le plus en phase possible avec l’attente du marché, l’évènement ou la zone géographique définie par le client», analyse Jonathan Mihy, dirigeant de MR Cartonnage numérique.

 

Les fabricants de machines améliorent en permanence les possibilités de renduset la productivité. Le groupe HP a, par exemple, conçu la machine Spot Master, capable de reproduire la couleur exacte souhaitée par le client. «La machine contient sept cartouches d’encre de couleur (primaires et autres). Grâce à un logiciel, le système scanne la couleur recherchée par le client et la reproduit en sortant un test quelques minutes plus tard», explique Philippe Govart, responsable marketing HP Indigo. La solution est disponible pour des emballages en carton (HP indigo 35K) et pour des emballages souples (25K). «Sur ces deux machines, nous proposons également de l’encre argent. Nous avons mis beaucoup de temps à développer cette option car métal et laser ne font pas bon ménage. Mais toutes les teintes métallisées sont désormais possibles», ajoute-t-il. HP a cocréé avec l’éditeur de logiciels Adobe des solutions d’impression baptisées Collage et Mosaïc. Mosaïc utilise un algorithme pour créer de manière aléatoire des conceptions uniques à partir d'un fichier d'origine. «Nous rajoutons des capacités et des nouveautés au fur et à mesure. Le logiciel est capable de proposer des milliers de variations en disposant des éléments de dessin partout sur l’emballage, en jouant sur leur taille, leur positionnement, leur nombre… Avec la crise sanitaire, on voit également se développer de plus en plus l’individualisation des emballages et notamment online. Les marques interagissent ainsi directement avec leurs consommateurs. En faisant plus rapide et personnalisé, on améliore l’expérience d’achat. Sans minimum d’impression, ces décorations intéressent beaucoup les petites et moyennes entreprises», constate Guillermo Font, responsable EMEA des relations avec les marques et les agences pour HP Indigo.



 

 

 

 

Digital printing is key to personalization
The personalization of beauty products is linked to digital printing, as explained MR Cartonnage Numérique and HP. Machines are constantly evolving in terms of flexibility, colour precision – enabling packaging suppliers to offer new solutions for personalization and shorter delays. Neopac is launching DigitAll360°, a new direct-to-shape digital decoration service for tubes. To reply to the need for transfering the decor expertise upstream of production, Albéa has set up the Decor & Development 4.0 program. It includes pre-press tools as well as a collaborative platform to manage projects. Besides, quality 3D printing can also bring personalization (Erpro).

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°650 - Août/Septembre 2020