N° 617 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Tendances

 

 

 

 

Des brosses de mascara sur-mesure ?
Pourquoi pas des brosses mascara demain sur-mesure ? Avec la fabrication additive, on peut tout oser, ou presque. Guerlain, lui, franchit le pas, en accolant le terme «sur-mesure» sur la publicité de son dernier mascara «La petite robe noire». Même s’il faut comprendre que, derrière ce mot, la brosse (fabrication Albéa) est modulable afin de s’ajuster à toutes les natures de cils, et «assurer volume, courbe, longueur et définition en toutes circonstances, tout en étant universel, c’est-à-dire capable de s'ajuster à toutes les silhouettes de cils», précise la marque. Dessiné par Olivier Echaudemaison, le profil de la brosse est doté d’un embout arrondi pour maquiller tous les cils, notamment ceux des extrémités qui ont tendance à être plus compliqués à séparer des cils inférieurs.

 

Aujourd’hui une seule brosse peut s’adapter à tous les types de cils. Demain, à chaque type de cils, pourquoi pas sa brosse ? Pour Texen, demain c’est déjà aujourd’hui, en tous les cas dans son laboratoire, et uniquement dans son laboratoire affirme la société. Précisément pour la réalisation des applicateurs, en particulier les brosses de mascara, le spécialiste de l’emballage cosmétique mise sur la fabrication additive, ouvrant de larges possibilités en termes de design influençant directement le rendu maquillage. La fabrication additive va lui permettre de passer plus rapidement à la fabrication industrielle et de gagner en délai pour répondre au Time to market. Les brosses sont réalisées avec un matériau base résine, grâce à un partenariat spécifique avec un fournisseur de matières premières.

 

 

Un mécanisme de rouge à lèvres recyclable
Le mécanisme de rouge à lèvres, «R3000», que présente Reboul est un mécanisme non lubrifié et sans colle entre les pièces métalliques. En effet, la tenue corps/spirale se fait par accroche mécanique. Le fait qu’il soit sans lubrifiant et sans colle assure sa recyclabilité, souligne le spécialiste de l’emboutissage métal pour pièces haut de gamme. D’un diamètre de 12 mm, il comporte 5 pièces brevetées. Le corps de l’emballage est proposé en aluminium, laiton ou acier, la spirale en PS, la gaine en PP, la couronne en POM à faible émission, et le curseur en PET. Le remplissage du rouge à lèvres s’effectue par piquage ou coulage par le fond. Reboul a réalisé des tests de vieillissement sous contrainte climatique et a pu observer ainsi sa résistance. Le spécialiste indique que sa «fiabilité industrielle garantit un remplissage optimisé, que sa compatibilité chimique est optimum et que le client bénéficie d’une traçabilité produit». Fabriqué en France, il sera mis sur le marché au deuxième trimestre 2017.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°617 - Avril 2017