N° 615 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Tendances

 

 

 

 

Recyclage : Marionnaud revalorise les emballages de produits cosmétiques
L’enseigne de distribution de cosmétiques et de parfums Marionnaud s’est engagée en avril dernier à collecter et recycler les packagings des produits de beauté vides, qu’ils aient été achetés ou non dans ses magasins.
Depuis le lancement du programme, 120 000 clients ont déposé leurs produits dans l’enseigne, soit 150 000 flacons de parfums en verre (qui représente 30 tonnes de verre), et six tonnes d’autres emballages de produits cosmétiques (en majorité en plastique).
Collectés dans les 515 magasins de l’enseigne en France (1), ces emballages sont ensuite envoyés dans les sites de son partenaire, Veolia, qui conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau et des déchets. Les flacons en verre sont recyclés. 1000 flacons en verre recyclés représentent 104 kg de CO2 évités ou 329 kwh d’énergie économisés. Les contenants en plastique sont transformés en énergie dans son unité de valorisation énergétique de Montereau.
Chaque année en France 47,6 millions de flacons de parfum et 440 millions de produits de soin et de maquillage sont vendus, rapporte Marionnaud.
Pour encourager les consommateurs à ramener leurs produits de beauté en magasin, Marionnaud offre 20% de réduction immédiate sur le produit acheté de leur choix et ajoute 25 points sur leur carte de fidélité pour un achat supérieur à dix euros.

 

(1) Chiffres déc. 2016.

 

 

Berlingots frangibles TwinPack
Pour le conditionnement de produits nomades et qui nécessitent un mélange juste avant utilisation, Sicofor a conçu un double berlingot avec une soudure centrale frangible, le Twinpack. Il intéresse les produits qui doivent être mélangés au moment de leur utilisation. Brevetés, ils sont compatibles pour les mélanges liquides/liquides, liquides/pâteux, pâteux/pâteux et liquides/poudre. La solution se distingue par une soudure «faible» qui sépare les deux compartiments. En prenant les deux extrémités de chaque berlingot, il suffit de presser un des deux et de secouer le Twinpack pour mélanger les deux contenus. Le double sachet peut offrir une symétrie ou une dissymétrie, avoir un goulot déporté pour une application précise. Les matériaux complexes peuvent être transparents ou opaques, et sont imprimables. L’emballage offre un volume minimum de 2 g, avec un maximum de 15 ml.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°615 - Février 2017