cosmoprof
   
N° 643 - Packaging - Para&pharmacie/Dossier

 

 

 

Les étuis s’adaptent aux exigences
Le vaste chantier de la sérialisation des médicaments n’a pas fini de susciter des adaptations sur le terrain. La réussite des projets passe par une étroite collaboration entre les laboratoires, sous-traitants et fabricants d’étuis. En parallèle, le marché OTC est toujours à la recherche de nouveaux designs et de décorations plus sophistiquées pour se différencier. De nouvelles pistes sont explorées dans le sens de la durabilité, et l’impression numérique gagne du terrain pour les petites séries comme un moyen de limiter les coûts et raccourcir les délais.

 

La directive européenne sur les médicaments falsifiés (2011/62/UE) fixe le cadre réglementaire pour la sérialisation des médicaments dans l’Union Européenne avec, en France, un système antieffraction ajouté sur les boites pour renforcer la sécurité.

 

Déploiement de la sérialisation et de l’inviolabilité
La mise en place de la sérialisation sur le terrain nécessite l’implication des fabricants d’étuis pour minimiser les perturbations sur les lignes. «Pour les produits à forte demande numérotés en ligne dans les installations de nos clients, nous devons assurer que l’espace pour imprimer le code sérialisé est sans vernis ou préparé avec la bonne finition», note Emma Drake, directrice marketing chez le britannique Essentra Packaging. «Pour les produits à faible rotation, ou conditionnés par un sous-traitant (CMO) ou à la main, nous pouvons réaliser la sérialisation. Nous adhérons à des procédures strictes de contrôle de la qualité et de gestion des données pour garantir la conformité». Pour l’inviolabilité, les solutions standards sont intégrées au carton (découpes à crochetage ou à rabats collables) ou passent par une étiquette antieffraction qui laissera une trace à la première ouverture. La nouveauté chez Essentra Packaging vise un étui carton inviolable. «En instance de brevet, il a été conçu pour ne pas induire d’investissement ni de modification majeure sur les lignes d’emballage, continue-t-elle. Le carton est refermable et donc réutilisable par l’utilisateur».

 

 

 


 

 

 

 

 

Folding boxes adapt to requirements
The huge project of drug serialization has not stopped to create adaptations in the field. Successful strategy involves close collaboration between drug companies, contract manufacturers and packaging suppliers. In parallel, the OTC market is always looking for new designs and more sophisticated decorations for clear differentiation. New approaches are explored in the sense of sustainability, and digital printing makes its way in the sector as a tool to limit costs and shorten time.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°643 - Novembre 2019