illig
   
N° 648 - Packaging - Para&Pharmacie/Tendances


 

 

 

Un film PP à base d’huiles essentielles pour désinfecter les surfaces hospitalières
Le projet européen Flexpol a mis au point un film plastique antibactérien et antifongique innovant utilisant des huiles essentielles nano-encapsulées qui, selon son fabricant, est plus respectueux de l'environnement que les méthodes d'hygiénisation actuelles. Ce film plastique est conçu pour couvrir les surfaces très exposées au contact des microbes et pour empêcher la prolifération de ces organismes en surface en évitant leur adhésion. Principal défi du projet : garder les nano-capsules d'huiles essentielles intactes pendant le traitement de la matrice de polypropylène en raison de leur faible résistance thermique. Dans ce domaine, le partenariat avec Aimplas, expert en nanotechnologie, a permis la mise au point d’un procédé qui empêche la destruction de ces nano-capsules pendant la phase de compoundage du traitement. Grâce à ce projet, qui sera déployé dans un second temps dans un véritable environnement hospitalier, il affirme qu'il sera possible de réduire considérablement l'utilisation de détergents et d'antibiotiques, faisant ainsi de la nano-encapsulation une alternative écologique. Le partenariat fait également valoir que cette méthode est moins coûteuse que celles actuellement utilisées. Le projet Flexpol réunit onze entités privées et publiques de cinq pays européens, et est financé par le programme H2020 de la Commission Européenne.

 

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°648 - Mai 2020