N° 617 - Packaging - Para&Pharmacie/Tendances


 

 

Une nouvelle étiquette anti-contrefaçon avec trois niveaux de sécurité
Comme le demande depuis février 2016 le règlement UE 2016/161, les laboratoires pharmaceutiques du marché européen ont une période de transition de trois ans pour adapter, en février 2019, leurs emballages concernant la protection anti-effraction et anti-contrefaçon des médicaments. La nouvelle étiquette-livret munie du scellé de fermeture intégré de Schreiner MediPharm satisfait aux exigences de ce règlement. Sa couche inférieure est pourvue d’une languette faisant office de scellé de fermeture anti-effraction. L’ouverture de ce scellé entraîne un effet Void, signe irréversible d’une première ouverture. Cette étiquette de sécurité multifonctionnelle concerne tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, du médecin au patient. Appliquée sur un emballage, elle permet au pharmacien de consulter les informations concernant le médicament contenu sans ouvrir l’emballage, et donc, sans détruire le dispositif de protection anti-effraction. Et au patient de s’assurer de la validité de son médicament.
Elle combine le témoin de première ouverture et les informations produit avec trois technologies digitales destinées au contrôle de l’authenticité : la nouvelle technologie de protection anti-copie BitSecure, le système de traçabilité pour l’indentification mobile et le contrôle de l’authenticité, et une puce NFC intégrée. La première se base sur un motif aléatoire à très haute résolution. Si un contrefacteur essaie d’imiter BitSecure, la copie perd en précision et en détails visuels. Cette trame qui nécessite un espace de quelques millimètres carrés est facile à intégrer. Concernant le système de traçabilité KeySecure, il repose sur un code alphanumérique crypté à 15 caractères qui permet, en utilisant un smartphone ou via internet, d’identifier et de vérifier l’authenticité du produit avec marquage. Enfin, la puce NFC, elle, est intégrée dans l’étiquette, et permet d’effectuer un contrôle de l’authenticité à l’aide d’un smartphone à technologie NFC.

 

New label with three digital security features
Regulations such as EU 2016/161, which has to be implemented by February 2019, require innovative solutions to protect patients against falsified medicines. Schreiner MediPharm developed a label that demonstrates a combination of diverse digital security features on a Booklet-Label with an integrated first-opening seal. The bottom layer of its booklet-label contains a tab that serves as a closure seal for tampering protection. When the seal is opened, a void effect emerges as an irreversible first-opening indication. The booklet-label applied to a medicine pack allows a pharmacist, for instance, to view product information about the medication without opening the pack and thus destroying the tamper protection. In addition, the sample label is equipped with three digital security features : BitSecure, a novel copy detection technology, KeySecure, a tracing system, and NFC chip for a digital authentication.

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°617 - Avril 2017