Pour l’édition 2018, le CNE a reçu 52 dossiers de 11 écoles dont trois nouvelles, se félicite le Conseil national de l’emballage.

Pour cette édition, deux grands thèmes, « L’emballage après la consommation du produit» et « la contribution de l’emballage à la réduction du gaspillage alimentaire en France » ont été proposés aux étudiants.

C’est le thème autour de la lutte contre le gaspillage qui a retenu l’attention et l’intérêt des étudiants puisque sur les 52 dossiers, 70% ont traité ce sujet. 30% avaient choisi la fin de vie/nouvelle vie des emballages.

A l’analyse des dossiers étudiants, le CNE en tire quelques enseignements. La lutte contre le gaspillage alimentaire passe par une information consommateur (23%), l’augmentation de la durée de vie (après ouverture) pour 20%, un nouvel emballage (20%), la juste dose/dosage (17%), une nouvelle forme produit (14%), l’aménagement du linéaire Fruits et Légumes (6%).

Quant à la fin de vie/nouvelle vie des emballages, pour 35% des dossiers qui ont retenu ce thème, cet objectif passe par la réutilisation avec gratification éventuelle, la compostabilité et graines de fleurs (23%), l’information tri consommateur (12%), le design de l’emballage/nouvel emballage (12%), le recyclage (12%) et l’éco-conception (6%).

Le parti pris du concours Emballé 5.0 est celui de l'innovation : il s'agit de primer l'idée avant tout, il n'est pas demandé une faisabilité technique dans l'absolu. Le dossier doit réaliser l'intégration du développement durable dans la conception du couple produit/emballage.

Rendez vous avec les étudiants d’Emballé 5.0 le 8 février.

"Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support''