Texte AlternatifAvec Millet Technics à Meussia, implantée à quelques encablures de l’usine de Pratz et spécialisée dans les pièces techniques et les petites séries, le groupe Millet Plastics s’appuie sur ces deux sites pour déployer son activité injection plastique. Sur le site de Millet Injection, les lignes de presse sont plus spécifiquement dédiées à la production de solutions de fermeture pour emballages alimentaires et agrochimiques et de distributeurs (savons, gels, papiers, etc.), dont la demande a particulièrement explosé pour ces derniers, depuis le début de la crise sanitaire à la Covid-19. «Au global, aujourd’hui, ce sont 40 presses allant de 35 à 1100 tonnes qui sont capables de réaliser de petites pièces comme des bouchons de 2 g jusqu’à de gros capots pour distributeur d’un kilo.

Texte AlternatifCes machines sont complĂ©tĂ©es par des lignes d’assemblage et des stations de dĂ©coration ou de marquage afin d’offrir aux clients un produit clĂ© en mains et gagner en rĂ©activité», explique Ludovic Orvain, directeur du site de Pratz, certifiĂ© ISO 9001, ISO 14001 et HACCP oĂą y travaillent 70 personnes. Autre force du site qui s’étend sur 10 000 m², la prĂ©sence d’un atelier mĂ©canique oĂą sept mĂ©caniciens moulistes planchent au quotidien sur la mise au point de l’outillage, des prototypes de moules et des pĂ©riphĂ©riques machines. Millet Injection utilise ainsi autour d’une centaine de moules, de diffĂ©rents modèles : Ă  bloc chaud, Ă  obturation, bi-matière, de surmoulage, multi-empreinte, etc. dĂ©veloppĂ©s pour rĂ©pondre aux besoins de ses clients.

Extrait de la revue n° 655 - Février 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support