Texte Alternatif"Le maître-mot aujourd'hui dans l'encaissage, c'est FLEXIBILITÉ», martèle Gwenvael Peres, directeur commercial de Guelt. Mais une flexibilité simple à mettre en œuvre et pas trop coûteuse. Une tendance qui, dans l’alimentaire, résulte selon lui du retour en grâce du «local» auprès des consommateurs. Ce que Guelt observe, c’est l’arrivée d’une nouvelle génération de producteurs pas tout à fait artisanaux ni complètement industriels, de nouveaux clients qui recherchent, avant tout, des équipements faciles à piloter et à reconfigurer. D’où le succès de sa gamme IZI, composée d’IZIPick (une cellule robotisée compacte – 1250 x 1250 mm – pour la mise en carton ou en bac, le décaissage, etc.), IZIForm (une formeuse automatique de boîtes en carton compact top load) et IZIClose (une fermeuse de boîtes – couvercle collé ou verrouillé – pour ce même format top load). «Ces matériels sont complémentaires, ils correspondent aux besoins des PME travaillant à des cadences modérées, autour de 40 coups/minute, ou à ceux de structures plus importantes qui souhaitent améliorer la flexibilité de leur parc existant», décrit Gireg Hamoniaux, chargé d'affaires fins de ligne pour la zone sud-est.

Approche modulaire
Texte AlternatifEn matière d’encaissage, l’autre proposition de Guelt se nomme MSG (Modules Standard Guelt), des modules avec lesquels il est possible de construire des solutions Ă  la carte Ă  un ou deux robots. Les cadences peuvent aller de 50 Ă  200 produits/minute selon la configuration, avec la prĂ©sence Ă©ventuelle d’un module de vision afin d’écarter les produits non conformes avant la mise en carton. «D’une façon gĂ©nĂ©rale, la compatibilitĂ© entre les hautes cadences, la flexibilitĂ© et l’évolutivitĂ© que rĂ©clament nos clients passe par la simplification mĂ©canique, affirme Gwenvael Peres : auparavant, on commençait par mĂ©caniser la fonction et on automatisait ensuite, dĂ©sormais, c’est l’inverse !».

Comme Guelt, Cama a fait le choix de la modularitĂ© pour sa gamme IF, constituĂ©e de trois modules/fonctions de base : formation de la caisse, chargement, fermeture. D’autres types de modules peuvent ĂŞtre ajoutĂ©s, y compris après l’installation, afin de rĂ©pondre aux spĂ©cificitĂ©s de chaque application. «Ce sont les solutions que nous prĂ©conisons au-delĂ  de 35 ou 40 caisses/minute, ou face Ă  de forts besoins de flexibilitĂ© ou d’évolutivitĂ©. Les trois fonctions peuvent ĂŞtre rĂ©unies sur le mĂŞme châssis, mais on peut imaginer toutes sortes de combinaisons ; on est vraiment dans le sur-mesure», souligne Pierre Therville, responsable de la filiale française. Ce fournisseur dispose, par ailleurs, d’une solide expĂ©rience dans le domaine de l’encaissage wrap around, rassemblĂ© dans la gamme FW. «Nous affichons des cadences allant jusqu’à 32 caisses/minute, et mĂŞme 36 caisses/minute pour notre tout dernier dĂ©veloppement, construit sur la base d’une FW 748».

Extrait de la revue n° 661 - Septembre 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support