Texte Alternatif

La croissance d’IPP France est due aux renouvellements et aux signatures de contrats avec de grands acteurs des produits de grande consommation, mais s’explique également par la flambée des cours de l’acier et du bois, les deux principaux composants d’une palette.

«Avec l’explosion des prix des matières premières, les industriels privilégient la location à l’achat de palettes bois. Ils apprécient de surcroît de plus en plus notre modèle circulaire basé sur la réparation, le réemploi et la valorisation du bois en fin de vie», observe Thibaut Esnée (photo), directeur général d’IPP France.

D’ici 2025, IPP ambitionne de doubler le nombre de mouvements de palettes en Europe, pour atteindre le seuil des 100 millions. Pour ce faire, l’expert de la location va poursuivre son développement en Europe de l’Est, et notamment en Pologne où il s’est implanté l’année dernière, mais aussi en Europe de l’Ouest avec l’ouverture prochaine du marché italien. L’année 2022 sera également marquée par le lancement d’un vaste projet de digitalisation. IPP poursuivra la refonte totale de ses systèmes d’informations dont l’un des objectifs sera d’accentuer les synergies logistiques entre le loueur et ses clients industriels afin de réduire l’empreinte carbone liée aux transports de palettes.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support