Texte Alternatif

Un montant qui a été notamment financé par l’Etat dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Capacity Building, opéré par Bpifrance et visant à renforcer les capacités de production françaises dans la lutte contre la Covid-19. SGH Healthcaring et le récent contrat signé en décembre 2021 avec Agilent Technologies ont également contribué à cet investissement.

Dans le cadre de ce contrat, Rovipharm Healthcaring dĂ©ploie un nouveau process en salle propre ISO8/7 permettant la fabrication totalement automatisĂ©e, de l’injection jusqu’à l’ensachage en haute cadence, de cinq composants : cĂ´nes ou TIPS (Totally Integrated Pipetting System) de 250 µl, filtres, rack, plateau (deck plate) et couvercle. Chaque empreinte gĂ©nère une boĂ®te complète de 96 TIPS, triĂ©s par empreinte, offrant ainsi une traçabilitĂ© optimale des pièces et garantissant la sĂ©curitĂ© et la fiabilitĂ© pour l'utilisateur final.

Texte Alternatif

Afin de fabriquer annuellement les 200 millions de cônes avec filtre prévus au contrat avec Agilent Technologies, l’atelier est doté de cinq nouvelles presses à injecter équipées de moules développés spécifiquement, ainsi que de 30 robots six axes. Les lignes de production, qui ne nécessitent aucune intervention humaine, sont «ADN et ARN free», pour des applications exigeant l’utilisation de TIPS stériles (séquençage ADN par exemple). Un ensemble de contrôle camera et capteurs de mesure permet de garantir un contrôle 100% des pièces sur le plan dimensionnel et fonctionnel.

Texte Alternatif

«Si la demande en TIPS s’est envolée pour répondre aux besoins liés aux tests Covid, les TIPS font partie des consommables indispensables au fonctionnement quotidien des laboratoires. Le marché européen des TIPS est en forte tension et doit être alimenté par des importations. Agilent Technologies souhaitait pouvoir s’approvisionner en Europe et nous a sollicités en ce sens. La société, déjà intéressée par nos capacités industrielles de production, a particulièrement apprécié notre excellence opérationnelle et notre réactivité pour répondre à sa demande. Nos équipes ont été capables de proposer une solution technique et industrielle pouvant être déployée en moins d’un an. Ce troisième atelier en salle propre augmente la production de notre groupe de 20 %, SGH Healthcaring fabriquant à ce jour un milliard de composants par an», indique Jérôme Empereur, président de SGH Healthcaring.

Cet investissement s’accompagnera de la création de dix emplois à cinq ans et porte à quatre le nombre de salles propres du groupe SGH Healthcaring, sur le site de Rovipharm Healthcaring dans l’Ain. Le groupe dispose également de deux salles propres sur le site de Stiplastics Healthcaring en Isère.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support