Texte Alternatif

Outre un gain en matière plastique, Eco Bowl permet un recyclage optimisĂ© grâce Ă  une sĂ©paration facile des matĂ©riaux (le film plastique se sĂ©pare de la barquette carton grâce Ă  une prĂ©dĂ©coupe latĂ©rale). En linĂ©aires, elle offre une visibilitĂ© accrue : la barquette et l’opercule peuvent ĂŞtre imprimĂ©s en couleur, avec des messages additionnels Ă  l'intĂ©rieur.

Texte Alternatif

Alors que plus de 50% des acheteurs recherchent activement des emballages fabriquĂ©s Ă  partir de matĂ©riaux recyclables et que 62% des consommateurs se disent prĂŞts Ă  payer plus cher pour des emballages contenant moins ou aucun plastique, DS Smith se fixe des objectifs forts en matière de durabilitĂ©. D’ici 2023, le groupe ambitionne de fabriquer des emballages rĂ©utilisables ou recyclables Ă  100% et que tous le soient d’ici 2030 ; de retirer d’ici 2025 des supermarchĂ©s 1 milliard d’élĂ©ments en matière plastique et enfin, de rĂ©duire d’ici 2030 ses Ă©missions de CO2 de 30% par rapport aux valeurs de rĂ©fĂ©rence de 2015.

Par ailleurs, DS Smith a récemment lancé le «Score circulaire», un nouvel outil permettant d’analyser et de comparer les performances des différentes conceptions d’emballage. Enfin, le cartonnier a également annoncé investir 115 millions d’euros sur cinq ans dans son nouveau programme R&D et innovation pour accélérer ses efforts en faveur de l’économie circulaire.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support