Texte Alternatif

En implémentant, dans plusieurs langages, tous les protocoles natifs des cobots, elle permet à un ordinateur de se synchroniser et de piloter le bras robotisé à distance. L’écosystème UR+ comprend aujourd’hui quelque 380 produits certifiés, développés par plus de 300 entreprises partenaires, et fournit des solutions de tout type (vissage, préhension, Pick&Place…) dédiées aux cobots industriels. Ces solutions permettent aux robots collaboratifs Universal Robots de remplir une très grande variété de tâches industrielles. Les cobots sont flexibles, légers et peuvent fonctionner dans n’importe quel environnement de production.

«Lorsqu’une entreprise automatise un certain nombre de tâches au sein de son atelier, elle souhaite généralement avoir une vue d’ensemble sur le rendement, les éventuelles erreurs, ou simplement mettre à jour son parc de cobots. Notre bibliothèque va lui permettre de créer facilement un logiciel sur mesure, adapté à ses besoins, lui permettant d’avoir un accès direct à ces données et en outre de piloter le robot collaboratif à distance», déclare Florent Giraud, responsable technique de cette solution chez UnderAutomation. «Qui plus est, notre solution se veut continuellement compatible avec tous les firmwares et modèles de cobots Universal Robots».

«Avec la bibliothèque d’UnderAutomation et le simulateur d’Universal Robots, les entreprises peuvent aussi prototyper rapidement une couche de communication, et commencer à développer un logiciel – de supervision par exemple – avant même d’avoir reçu son cobot. Cette solution permet un gain de temps de développement et d’intégration non négligeable», indique Jocelyn Peynet, Directeur France d’Universal Robots.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support