Texte Alternatif

Texte AlternatifEviosys Concarneau – fleuron de l’économie locale du gĂ©ant amĂ©ricain Eviosys (anciennement Crown Holdings EMEA, rachetĂ© en 2021 par le fonds d’investissement KPS Capital Partners) – compte parmi les sept usines de production du groupe en France. «Nos deux sites sont complĂ©mentaires et reconnues pour leur savoir-faire dans la boĂ®te mĂ©tal imprimĂ©e, explique MaĂ«l Chevalier (photo), directeur d'Eviosys Concarneau. A KersalĂ©, nous travaillons le mĂ©tal Ă  plat. Les feuilles y sont vernies et dĂ©corĂ©es par impression. Elles sont ensuite envoyĂ©es Ă  La Villeneuve pour ĂŞtre transformĂ©es selon trois formats standards : la boĂ®te 3 pièces cylindrique Ă  fond serti, adaptĂ©e aux conserves de lĂ©gumes, fruits et plats cuisinĂ©s ; la boĂ®te 2 pièces monobloc obtenue par emboutissage utilisĂ©e davantage pour les poissons et enfin les fonds Ă  ouverture facile de format rectangulaire».

Texte Alternatif

Une couverture régionale stratégique
Chaque annĂ©e, Eviosys Concarneau fabrique et commercialise ainsi 500 millions d’emballages mĂ©talliques pour les plus grands noms de l’industrie agro-alimentaire : Bonduelle, Eureden (D’Aucy) ou encore Bolton Saupiquet. Un chiffre qui a fortement progressĂ© en 2020 suite Ă  la pandĂ©mie Covid-19 et dĂ©sormais stabilisĂ©. Le site y emploie environ 200 personnes, intĂ©rimaires compris et accueille deux sociĂ©tĂ©s de services intĂ©grĂ©s, Ă  savoir une entreprise de nettoyage et un ESAT pour les opĂ©rations de tri des emballages de conditionnement. «Notre implantation est stratĂ©gique, elle couvre le bassin rĂ©gional du Grand-Ouest et nous permet d’être ainsi rĂ©actifs et au plus près de nos clients afin d’optimiser les flux logistiques et notre empreinte carbone puisque nous leur envoyons des boĂ®tes et couvercles vides. Autre enjeu de taille : une grande partie de notre activitĂ© est saisonnière comme pour les lĂ©gumes. Nous avons peu de stocks et devons donc gĂ©rer de forts pics de production sur une pĂ©riode concentrĂ©e entre juillet et septembre pour accompagner nos clients dans leurs campagnes de rĂ©colte. Ils doivent ĂŞtre capables de conditionner leurs produits en quelques heures pour conserver leurs propriĂ©tĂ©s organoleptiques et gustatives», dĂ©crit le directeur d’usine.

Renouvellement d’une partie du parc machines
Pour continuer à assurer une production flexible et performante, Eviosys Concarneau a entamé dès 2020 un plan de modernisation de son outil industriel. En l’espace de deux ans, 12 M€ ont été investis en équipements. Deux nouvelles lignes de fonds à ouverture facile ont été installées sur le site de Kersalé. «Les machines sont plus performantes et fiables tout en apportant un plus grand confort de travail aux opérateurs. Nous nous offrons ainsi un des sites les plus modernes d’Europe en ce qui concerne la fabrication de fonds à ouverture facile, dont le format rectangulaire est devenu la spécialité de Kersalé», commente Maël Chevalier. En complément, une nouvelle ligne d’impression offset 7 couleurs vient remplacer une ancienne presse deux couleurs. Elle permettra, en un seul passage, des tirages d’une grande qualité. Avec la clé un gain de temps et des économies en énergies et donc en émissions CO2 non négligeables.

Ces investissements ont Ă©tĂ© accompagnĂ©s par un premier plan de renforcement des Ă©quipes, qui est poursuivi par de nouveaux recrutements : une trentaine de postes sont actuellement Ă  pourvoir, que ce soit sur des fonctions structure ou opĂ©rationnel (profil automatisation, mĂ©canique, ingĂ©nierie). Pour rappel, avec 6600 employĂ©s rĂ©partis dans 44 sites de production dans 17 pays, le groupe Eviosys a gĂ©nĂ©rĂ© 2,1 milliards de revenus en 2021.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support