Texte Alternatif

«Notre programme d'expansion prévu s'est avéré opportun et a été accéléré par l'arrivée de la pandémie de Covid-19. L’investissement permet aussi de numériser nos process, un avantage clé pour nos clients dans le futur», a déclaré Gael Touya, président d'Aptar Pharma.

L’investissement concerne plus particulièrement la production de composants pelliculés en ETFE PremiumCoat®, et les solutions PremiumFill® ainsi que des composants élastomères et des bouchons de flacons commercialisés par Aptar Pharma. Le programme d'expansion comprend des investissements en France et aux États-Unis, pour un gain de 23 000 m² de surface de production. La première phase de l'expansion de la capacité PremiumCoat® est déjà opérationnelle à Granville, en France, et comprend de nouvelles salles blanches ISO7 et une robotique avancée.

Texte Alternatif

Mais le point d’orgue de ce projet réside dans une nouvelle usine à Granville, qui viendra compléter le site actuel et sera opérationnelle dès le début de l'année 2024. Cette usine hautement automatisée augmentera considérablement la capacité de production pour répondre à la demande croissante de composants élastomères, notamment les solutions PremiumCoat® pour une meilleure compatibilité entre les médicaments et leurs contenants. Le projet a reçu un financement de 13 M€ de la part du gouvernement français dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir.

De la même façon, des capacités de fabrication supplémentaires aux États-Unis seront opérationnelles à partir de 2024 afin de mieux servir le marché local. En augmentant les capacités et les compétences disponibles par le biais de ses centres de fabrication régionaux, Aptar Pharma se positionne pour apporter de nouveaux niveaux d'agilité et de réactivité afin de répondre aux besoins des clients les plus exigeants en matière d'injectables dans le monde entier.

Selon une récente étude, les médicaments injectables représentent 50% des développements pharmaceutiques en cours et 40% des parts de marché des produits de santé. Entre 2016 et 2021, les injectables ont enregistré la plus grosse progression – supérieure à 10% (taux de croissance annuel composé) – tirée par les recherches en biologie et les solutions à haute valeur ajoutée.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support