Texte Alternatif

Texte AlternatifDepuis le lancement de son premier robot collaboratif (cobot) en 2008, la société danoise basée à Odense est devenue un des principaux pôles robotiques du monde. «Il s’agit d’une étape historique pour nous, et nous sommes fiers de la façon dont nous avons évolué, passant du statut de startup locale à celui de pionnier mondial de la cobotique et de leader du marché. Avant tout, cela démontre que nous avons un produit fantastique. De nombreuses entreprises dans le monde entier peuvent voir les avantages de l’utilisation de nos cobots pour développer leur activité. Chez Universal Robots, nous avons comme objectif de faciliter la résolution de tâches d’automatisation toujours plus complexes, c’est un challenge très motivant», commente Kim Povlsen (photo), président d’Universal Robots.

Depuis lors, Universal Robots a dĂ©veloppĂ© une large gamme de cobots – en ajoutant rĂ©cemment le nouvel UR20 Ă  son portefeuille – et en a vendu plus de 50 000 dans le monde. Universal Robots participe Ă  un tissu industriel danois très dynamique en robotique ; celui-ci devrait atteindre 23 000 salariĂ©s d'ici 2025, tandis que les revenus totaux du secteur dĂ©passent dĂ©jĂ  2,8 milliards d’euros. Dans les annĂ©es Ă  venir, la robotique aura pour mission de soulager les opĂ©rateurs des tâches dangereuses et chronophages, participera Ă  la relocalisation de la production et Ă  faire face Ă  une pĂ©nurie de main-d’œuvre croissante. Kim Povlsen reste tout de mĂŞme optimiste quant Ă  l’avenir : «nous avons une nouvelle gĂ©nĂ©ration de cobots en route, dont l’UR20 est le premier modèle. L’analyse de nos propres chiffres montrent que nous n’avons ciblĂ© qu’environ 2 % de tous les clients potentiels dans le monde. Le potentiel est donc Ă©norme et si nous cĂ©lĂ©brons aujourd’hui le chemin dĂ©jĂ  parcouru, nos yeux sont rivĂ©s vers l’avenir».

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support