«Le secteur de la plasturgie, lui-même fortement impliqué dans la gestion de la fin de vie de ses produits, offre une diversité fantastique d’applications qui assurent sécurité et innocuité sanitaire. Le caractère indispensable de la matière et la nécessité de mise en place d’un modèle vertueux sur le plan écologique, constitue un défi passionnant, qui requerra d’instiller pédagogie et esprit de nuances dans le débat public et auprès des parties prenantes. Je suis convaincu de la nécessité de concilier les approches industrielles et écologiques qui, en se nourrissant mutuellement, offriront les solutions les plus efficaces sur le plan environnemental sans affecter les activités de nos adhérents», a commenté Gaël Bouquet.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support