A l’occasion de la Semaine EuropĂ©enne de RĂ©duction des DĂ©chets (SERD), les trois premiers projets laurĂ©ats dĂ©signĂ©s par le comitĂ© de sĂ©lection ont Ă©tĂ© dĂ©voilĂ©s. Ces experts reprĂ©sentatifs de la filière des emballages – RĂ©seau Vrac, Federec, LĂ©a Nature, Printerre, CNR, LĂ©ko et consommateurs – ont dĂ©signĂ© :

Texte Alternatif

• Opopop, (ci-dessus) un colis réutilisable destiné aux e-commerçants, qui peuvent le proposer à leurs clients en option. Les consommateurs qui auront choisi de recevoir leur produit avec un colis Opopop pourront renvoyer ce colis après utilisation, dans n'importe quelle boîte jaune de la Poste. Les équipes de Opopop vont alors récupérer et nettoyer ces colis, puis les proposer à d’autres commerçants. La démarche s’inscrit dans un contexte de croissance rapide du e-commerce. En effet, aujourd’hui, ce sont 1,5 milliard de colis qui sont envoyés en France chaque année. Lauréat «Entreprendre pour Demain» de Sopra Steria en 2020, et lauréat «Initiative Remarquable» en 2021, Opopop emploie aujourd’hui sept salariés et compte déjà une cinquantaine de clients, essentiellement parmi les acteurs du e-commerce spécialisés dans la mode.

Texte Alternatif
Texte Alternatif

• Etic Emballages, (ci-dessus) l’association propose le concept de plats Ă  emporter pour la restauration avec «En boĂ®te le plat». Cette boĂ®te en verre consignĂ©e permet au consommateur, après avoir dĂ©gustĂ© son repas, de ne plus avoir Ă  jeter son emballage, mais de le rapporter au commerçant, qui pourra, après nettoyage, la proposer au client suivant. 170 commerces ont dĂ©jĂ  adoptĂ© cette solution Ă©cologique et Ă©conomique : ils reçoivent un stock de 100 boĂ®tes en verre (Duralex) moyennant un abonnement de 20€ par mois. La solution rĂ©pond Ă  un marchĂ© des livraisons de repas en croissance de 20% par an. En boĂ®te le Plat a dĂ©jĂ  permis d’éviter de gĂ©nĂ©rer, depuis 2019, plus de 500 000 emballages jetables et travaille activement Ă  poursuivre son dĂ©veloppement sur tout le territoire.

• Reverredire. L’association regroupe trois acteurs du rĂ©emploi de contenants en verre en Nouvelle-Aquitaine. Impliquant Ă  la fois les consommateurs, les producteurs et les commerçants. Reverredire veut faire du rĂ©emploi un rĂ©flexe dans toute la chaĂ®ne du commerce alimentaire, en intervenant Ă  la fois sur la logistique, le lavage et le nĂ©goce. A travers ce dernier projet, c'est Ă©galement l'association Les retournĂ©es, membre de Reverredire, qui bĂ©nĂ©ficiera du soutien de LĂ©ko : elle dĂ©veloppe un projet de site de lavage polyvalent de contenants alimentaires, qui pourra ĂŞtre utilisĂ© par l’ensemble des commerçants adhĂ©rents, dans un rayon de 100 km. Un enjeu de taille, puisque 28 000 tonnes de dĂ©chets pourraient ĂŞtre Ă©vitĂ©es chaque annĂ©e grâce au rĂ©emploi des contenants alimentaires.

Chacun de ces trois premiers lauréats bénéficiera d’un soutien financier de 5000 €, d’un accompagnement personnalisé des équipes de Léko. Ils seront également mis en avant auprès des communautés Ulule et Léko, grâce à la réalisation d’une vidéo. Enfin, en juin 2023, les dix projets lauréats seront soumis au vote du public. Un grand prix supplémentaire de 10 000 € sera décerné au projet qui aura remporté le plus de suffrages. L’appel à projets reste en effet ouvert à de nouvelles candidatures, pour désigner les sept lauréats suivants. Pour candidater, les associations ou entreprises doivent intégrer des pratiques de l’économie circulaire dans la conception et la gestion des emballages ménagers, et répondre à l’un de ces trois critères :

- proposer un produit qui utilise un emballage recyclable ou réutilisable innovant,
- proposer une solution de collecte ou traitement des emballages pour en faciliter le réemploi ou le recyclage.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support