Texte Alternatif

La nouvelle zone dédiée au conditionnement des produits biologiques viendra illustrer la tendance du marché au développement croissant de produits très sensibles comme l'ARNm et de la nécessité de favoriser l'accès aux molécules actives biosimilaires en réduisant les coûts.

En parallèle, la présence des CDMO à Pharmapack progressant d'année en année, Informa a souhaité leur consacrer une zone à part entière, réunissant des entreprises de CMO, CDMO, d'emballage et de services contractuels. La plateforme se fera l’écho d’innovations de pointe couvrant le remplissage, le conseil et même des approches visant à améliorer les impacts environnementaux. Le marché est estimé à 57 milliards de dollars d'ici 2030 (contre 31 milliards de dollars en 2021) selon le cabinet d’études Precedence Research.

«Les produits biologiques sont souvent tributaires d'un emballage innovant pour garantir la qualité et la sécurité du produit, mais aussi pour contribuer à améliorer la conformité et l'adhésion. L'emballage sous contrat n'est pas moins passionnant et important, avec un secteur en expansion et des chaînes d'approvisionnement localisées et diversifiées désormais recherchées, nous prévoyons que cette partie du salon continuera à se développer rapidement. En fait, nous constatons une croissance de l'emballage à façon en provenance de Chine, d'Europe et des États-Unis, tant pour les pure players que pour les fabricants de médicaments génériques», a commenté Laura Indriksone, Brand Manager, Pharmapack.

Avec cette annonce, les organisateurs espèrent toucher un public de visiteurs plus large et international dès 2024. En attendant de découvrir ces prochains espaces, l’édition 2023 et ses 320 exposants sont à découvrir du 1er au 2 février à Paris Porte de Versailles Expo.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support