N°663 - Machines&technologies - Editorial


 

 

 

Doria Maïz, rédactrice en chef

Le e-commerce pressé par ses utilisateurs de faire mieux
S’il y avait une grande annonce à retenir en Novembre, c’était bien celle d’Amazon. Quelques jours avant les opérations Black Friday et en pleine période des achats de Noël, le géant du e-commerce a déclaré vouloir se passer de ses pochettes plastiques à usage unique d’ici la fin de l’année, pour les remplacer par des pochettes en papier et des enveloppes en carton recyclables. Un changement qui s’applique à tous les articles de petite taille expédiés depuis les centres de distribution d’Amazon en France, qu’ils soient vendus directement par Amazon ou par des vendeurs tiers qui utilisent son réseau logistique. Le groupe souhaite, par ailleurs, augmenter le nombre de produits qui seront expédiés directement dans leur emballage d’origine, fourni par le fabricant, avec le seul ajout d’une étiquette.

 

Si la décision sera certainement appréciée des consommateurs, se pose légitimement la question de la protection des biens expédiés. Dans une récente étude menée pour le compte de DS Smith, 32% des acheteurs durant le Black Friday craignaient de recevoir jusqu’à trois articles détériorés commandés en ligne, soit une perte totale estimée de 24 M€. En effet, 62% des acheteurs français affirment avoir déjà reçu un article défectueux ou en mauvais état après l’avoir commandé en ligne.

 

Le choix de l’emballage (matériau et taille) reste donc un facteur clé pour s’assurer de la bonne satisfaction du client. Les acteurs du e-commerce sont donc autant challengés sur l’impact environnemental de leurs expéditions que l’efficacité de protection de leurs colis.

 

D’autres solutions sont expérimentées. L’autre grand nom du e-commerce en France, Cdiscount a choisi de déployer la solution de la start-up havraise Hipli, une pochette réutilisable. L’emballage vient ainsi compléter un parc de six machines 3D capables d’ajuster la taille du colis au produit, pour un gain de 30% de carton. 23 millions de colis ont été expédiés en 2020 par Cdiscount. L’enjeu est donc de taille.