N° 673 - Machines&Technologies - Matériel/Show room

 

 

 

 



Des nouveaux logiciels pour tables de découpe numériques
Zünd France, spécialiste de machines de découpe numérique automatisées et hautement performantes, présente deux nouveaux logiciels d’optimisation des processus de production Zünd Connect et Zünd Prime Center. Ces logiciels, complémentaires et optionnels, facilitent le traitement des données, la fluidité des flux ainsi que les tâches des opérateurs. A la clé : économie de temps, réduction du rebut et élimination des sources d’erreur. «Aujourd’hui, Zünd va bien au-delà de la fabrication de simples tables de découpe numériques. Chaque machine s’intègre dans un flux de production totalement automatisé dont les résultats se résument par une augmentation de la productivité, de la performance et de la précision», déclare Benjamin Launay, Directeur commercial de Zünd France.

 

Zünd Connect est une application Software-as-a-Service (SaaS) basée sur le Cloud. Le logiciel enregistre différents indicateurs clés et permet d’analyser et de comparer ces données selon les tâches, les méthodes de travail ou les matériaux. «Zünd Connect est un véritable monitoring de production. L’analyse génère en continu des possibilités d’optimisation, qui non seulement permettent de compenser les pertes de temps, de performance et de qualité, mais augmentent l’efficacité de l’installation complète de 15 et 20%», précise Benjamin Launay. Destiné à l’industrie graphique, PrimeCenter simplifie, quant à lui, la préparation et l’édition des données et permet à l’utilisateur d’automatiser son flux de travail entre le design, l’impression et la découpe individuellement et selon les besoins. Zünd Connect et Zünd PrimeCenter sont des modules optionnels. Les tables de découpe Zünd sont commercialisées en autonomie ou en solution complète. PrimeCenter est disponible dans les versions Basic, Pro et Max. Ainsi, l’utilisateur est en mesure d’adapter son degré d’automatisation à tout moment en fonction de nouvelles exigences.

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°673 - Novembre 2022