N° 663 - Packaging - Alimentaire/Dossier

 

 

 

 

Bouchages pour vins et spiritueux : les matériaux au cœur des enjeux
Si les formes des bouchons évoluent peu, les matériaux connaissent une petite révolution. Les marques sont en demande de matières naturelles : les fournisseurs y répondent avec des plastiques recyclés mais aussi des matériaux innovants, par exemple issus des déchets de fabrication des donneurs d’ordre.

 

Le bouchon n’a jamais autant participé à l’expérience de la marque : «on assiste à des innovations majeures sur le plan des matériaux – le but étant que ceux-ci trouvent une correspondance à la valeur
du produit conditionné, et au «storytelling» de la marque», résume Cédric Raynaud, cofondateur de Setop. Créée juste avant la crise sanitaire, la société (filiale de Diam Bouchage) développe, conçoit et fabrique des solutions de bouchage pour spiritueux. «Si l’on se base sur nos analyses de consommateurs, on voit que la tendance est à la matière vraie et vivante, comme le liège, le bois. Ils sont également très sensibles au binôme couleur-forme. La forme d’un bouchon est elle aussi associée aux expériences produits, elle fait partie de l’histoire de la marque», ajoute-t-il.

 

Le groupe Tapi a, par exemple, récemment réinterprété le design du bouchon mécanique en fer avec un joint – bouchage iconique des bouteilles de limonade, de bière ou de certains spiritueux. Ce nouveau bouchon au design moderne, baptisé Mékano, est fabriqué en mono-matériau – un techno-polymère résistant à la pression et à la pasteurisation – et doté d’un joint injecté sur la tête, sans colle. Les cinq pièces peuvent être de couleur différente. Les bouchons premium, lestés, métallisés, sont eux aussi repensés. Les Bouchages Delage ont notamment travaillé sur un bouchon lesté permettant de gagner jusqu’à 60% en impact carbone (pour le bouchon Solo), avec un aspect identique. «Sur certaines références, nous remplaçons les inserts métalliques par des inserts en matière densifiée – privilégiant ainsi une production locale. On peut perdre un peu en poids mais on simplifie le bouchon, sans faire de compromis sur l’aspect extérieur qui peut rester métallisé», précise Jean-Baptiste Delage, responsable commercial de l’entreprise familiale, rachetée par le groupe italien Tapi en 2019. D’ici 2030, l’entreprise vise de réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre.

 

 

 

 

 

Wine and spirit closures: innovation focuses on materials
Closures design does not evolve much, except in terms of eco-conception. However materials seem to be the focus of R&D teams. Brands are looking for sustainable closures: suppliers are offering closures made from recycled plastics (Vinventions,
Bouchages Delage) but also from innovative materials such as plant biomass, residual materials from customers distillation processes (Tapi, Guala Closures) or cork production waste (Setop, Bouchages Delage) with the aim to reduce the use of fossil plastics. Another axis for innovation is connexion, with closures integrating NFC tags (Guala Closures, Bouchages Delage).

 

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°663 - Novembre 2021